SEXTAPE
SEXTAPE

Détenue depuis le 21 février dernier pour outrage publique à la pudeur la jeune dame auteur et vedette de l’une des sexe tape qui enflamment la toile depuis une dizaine de jours est passé devant le juge à huis clos ce matin du mardi où son sort a été scellé en moins d’une heure.

Sentence: relaxe pour délit non constitué.

Accompagnée de sa mère la jeune dame à défaut de pouvoir effacer ces erreurs peut au moins se féliciter de d’avoir échappé belle à une peine de prison et la joie de sa mère était visible.

Pour rappel sa famille a été obligée de quitter la concession qu’elle occupait depuis plus d’une décennie suite à la propagation de la vidéo choquante que HS a réalisée et qu’elle voulait expédier à son petit ami exilé en Suisse.

Ousmane K. Tounkara