Urgent/Grève des enseignants: un étudiant ivoirien tué par balles à Conakry
Noter l\'article

Le bilan de la grève des enseignants déclenchée le 13 novembre 2017 s’alourdit. Après deux jeunes élèves, un étudiant de nationalité ivoirienne a été tué ce mercredi 6 décembre 2017 par balles à Hamdallaye dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry.

Selon une source citée par un confrère de guineematin, la victime du nom d’Ulrich Yobouet Assui Junior faisait la 6ème année médecine à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

A en croire notre source, le défunt aurait reçu une balle d’un agent des forces de l’ordre à bord d’une voiture Pick-up qui tentait de disperser de jeunes manifestants. Notre informateur précise que le jeune ivoirien était au premier étage d’un immeuble à Hamdallaye-Tour Eiffel.

Touché à la tête, Ulrich Yobouet Assui Junior a été transporté d’urgence à l’hôpital Sino-guinéenne où il a rendu l’âme quelques temps après.

Après les deux premiers meurtres au début de la grève, le président Alpha Condé avait promis aux parents des victimes que juste va être faite.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here