A LA UNEPolitique

Transition: pour un pari gagné, le CRT poursuit ses concertations avec les citoyens

Entendu Cercle de Réflexion sur la Transition (CRT), cette structure a entamé des échanges d’abord avec des citoyens de la Ratoma et celles de Kaloum. Ce samedi, 05 mars 2022 à Yimbaya dans la Commune de Matoto, les membres dudit cercle ont échangé avec la population à la base afin d’en savoir leurs préoccupations et attentes par rapport à la transition en cours.

Il a surtout été question de recueillir des avis, des suggestions et propositions des citoyens en lien avec leurs attentes pour la réussite de cette transition entamée depuis le 05 septembre 2021. Selon l’initiateur, le but est d’associer ces citoyens aux débats sur le processus de la transition.

«Il faut rappeler qu’il n’y avait pas un cadre idéal pour les citoyens à la base qui puissent leur permettre de participer activement à la transition. Ce cercle de réflexion a donc été crée dans ce sens pour que les citoyens à la base aussi donnent des propositions sur des lois qui vont être élaborées par le Conseil National de la Transition CNT, entre autre sur la marche de la transition, sur le processus électoral et sur tout ce qu’on va entreprendre pendant cette transition afin qu’ils se retrouvent vraiment dedans. Aujourd’hui on était très content de la mobilisation des présidents des quartiers de ladite Commune, les conseils des jeunes, puisque nous pensons que ce sont eux les vrais acteurs qui sont sensés passer les messages dans les différents quartiers. Et il faut le dire que Matoto nous a prouvé aujourd’hui que les jeunes sont dans une structure bien organisée. Parce qu’on a compris qu’il y a une coordination communale qui est là déjà et qui travaille avec les responsables de quartiers jusqu’à dans les secteurs et ça, nous avons vraiment aimer », s’est réjoui M. Moudjitaba Barry.

A LIRE =>  Labé- L'interdiction d'exporter les denrées de première  nécessité enchante les citoyens

Cette initiateur du cercle de réflexion sur la transition (CRT), est saluées par populations de Matoto. Lors des échanges, ces citoyens ont profité de l’occasion pour étaler les problèmes auxquels ils sont confrontés. Ils ont par la suite, mis à l’approbation des initiateurs, quelques propositions et recommandations allant dans le sens du développement socioéconomique à la base.

«Ces échanges m’ont vraiment comblé de joie. Car, ces initiatives que nous sommes en train d’énumérer sont salutaires, importantes et ont un avantage pour la transition. De telles initiatives nous permettent de savoir comment s’organiser avec l’ensemble des populations à la base pour la réussite de cette transition. Alors pour parler de cette réussite dans toutes ses dimensions, je proposé qu’il faut se déployer à la base, aller sensibiliser et organiser les forums pour les jeunes, afin que chacun d’entre nous sache que c’est quoi la transition. Au-delà, accompagner des jeunes qui ont des initiatives ou projets dans le domaine de l’entrepreneuriat car, tout le monde n’est pas appelé à travailler dans le Gouvernement», a laissé entendre Mohamed Jules Camara , président des jeunes du quartier Tombolia plateau et vice-président du CRT.

Durant ces échanges qui ont duré quelques heures, plusieurs points ont été soulevés par des jeunes de Matoto. Par exemple la question relative à la durée de la transition, l’absence des maisons des jeunes dans les quartiers de cette plus grande commune de Conakry, mais aussi la réduction du prix des denrées de première nécessité.

A LIRE =>  Labé_Le SMIG passe de 440.000 à 540.000 GNF: l’État peux mieux faire pensent des citoyens

«Je pense que ce sont des propositions à ne pas négliger. Il y a déjà une commission qui était en train de prendre note de tout ce qui a été dit après nous allons analyser pour faire la synthèse et mettre ça dans un document que nous allons remettre aux autorités », a confié Moudjitaba Barry.

Il faut rappeler que cette tournée du Cercle de Réflexion sur la Transition qui a débuté le 05 janvier 2022, va se poursuivre dans les prochains jours à Dixinn et Matam, ce après les étapes de Ratoma, Kaloum et Matoto.

Prince KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »