Le procès dans l’affaire Oustaz Taïbou s’est poursuivi ce lundi 27 mars au tribunal de Mafanco.

Lors de cette troisième journée d’audience, l’on a assisté à un «débat houleux» au cours duquel le tribunal a entendu les 7 témoins de la partie civile, de la défense et en plus du ministère public.

Les différents témoignages, estime la défense, «confirment effectivement qu’il y a eu remise des fonds par la victime aux prévenus». Me Alseiny Aïssata Diallo dit être réconforté dans sa position. «Nous sommes en position de force aujourd’hui. Plus la procédure avance, plus notre joie est immense dans la mesure où nous nous acheminons vers une victoire».

Le parquet a demandé l’écoute des différents appels téléphoniques qui se sont passés entre les deux prévenus et le plaignant que celui-ci a pris le soin d’enregistrer. «Cela confirmera, estime la défense, que l’escroquerie ne souffre l’ombre d’aucun doute et que l’infraction est établie et permettra au tribunal de se prononcer très facilement».

De son côté, la partie civile a obtenu l’autorisation du tribunal d’entendre une nouvelle fois le plaignant pour, dit-elle, comprendre comment le montant a atteint plus de 8 milliards de FG.

L’audience est renvoyée à jeudi 30 mars à partir de 10H.

Abdoul Malick Diallo
+224 655 62 00 85
dialloabdoul110@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here