A LA UNENouvelles des Regions

Télimélé: un mariage forcé tourne à un suicide

Le suicide est devenu récurrent en Guinée. Des sources citées par l’agence guinéenne de presse nous apprennent qu’une jeune dame âgée d’environ 20 ans s’est donné la mort par pendaison à Kigna dans la commune rurale de Gougoudjè dans la préfecture de Télimélé.

Selon nos informateurs, la défunte a été donnée en mariage sans son consentement. Ne voulant pas cautionner cela, elle a préféré se suicider en se pendant sur une branche d’arbre. Cette affaire relance le sujet sur la lutte contre les mariages forcés dans le pays.

Il y a quelques jours, c’est une fille d’une vingtaine d’années qui s’est suicidée dans la commune urbaine de Kindia après avoir été fortement critiquée par ses proches pour avoir contracté une grossesse hors mariage.

Mamadou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

A LIRE =>  C’est quoi cette indignation sélective ?
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks