Rate this post

Le nouveau patron de la fédération guinéenne de football(FEGUIFOOT) l’a fait savoir au micro de notre reporter à l’occasion d’un banquet qu’il a offert à ses amis, à la famille du football guinéen et à la presse.

“Nous ne sommes pas là pour insulter. Nous ne sommes pas là pour polémiquer. Mais J’ai appris une chose, une bonne éducation. Qu’on perde dans la grandeur, et qu’on gagne dans l’humilité. Donc je n’ai pas autre chose à ajouter à cela. Je suis sûre d’une chose, que chaque personne est l’ambassadeur de sa famille. Je sais que je viens d’une famille religieuse, bien éduquée et vous comprendrez pourquoi je respecte l’homme. Mais moi j’ai dit à tous mes détracteurs que je ne reviens pas”, a-t-il indiqué.

Poursuivant son allocution, Monsieur Souaré a fait savoir qu’avant qu’il ne vienne à la fédération, il a laissé des traces.

Selon lui, ceux qui veulent voir ces traces n’ont qu’à aller voir sur ses pas pour faire leur jugement.

“Nous vous avons battu un centre de loisir et de formation à Yorokoguia, je suis fier de cela. C’est le plus grand centre de formation en Afrique. Le football doit quitter la rue dans notre pays. Je le dis avec fierté parce qu’on a mis une télévision privée panafricaine. Ceux qui sont en train de parler n’ont qu’à mettre la même chose avant d’arriver dans le football. Parfois quand vous marchez avec un âne il faut le lui dire. Je ne dois à personne, et il n’y a aucun crédit bancaire dans mes investissements à coût de millions de dollars. C’est une propriété privée que j’ai mise à la disposition de la jeunesse guinéenne. Quand on va se mettre dans les radios pour parler, moi je suis au dessus de ça. J’ai mis ma télé et radio pour éduquer, pas pour insulter”, a-t-il affirmé en répondant aux sorties médiatiques de ses détracteurs.

Avant de terminer, il a dit à qui veut l’entendre qu’il n’est pas venu à la FEGUIFOOT pour s’enrichir. “J’ai suffisamment de quoi vivre. Dans six mois, le stade de Nongo sera opérationnel. Il pourra recevoir toutes les compétitions internationales”, a-t-il promis.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942/ 666 385 908

aliousarayabhe@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here