A LA UNESocieties & Divers

Guinée : Les professionnels de médias referment leur grief contre le CNRD

Victime de menaces de la part des autorités du pays, la presse guinéenne dans son entièrement avait pris de fortes mesures devant barrer la route à toute forme de censure. C’est dans ce contexte que des actions de protestations à l’endroit du Gouvernement de la transition ont été annoncées. Ds actions qui viennent d’être suspendues après la satisfaction totale des différents points de revendications.
C’est une annonce faites par les associationsprofessionnelles de la presse, tard dans l’après-midi de ce vendredi, 26 mai 2023 à la maison de la presse sise à la Minière dans la Commune de Dixinn. Cette suspension selon ces responsables, se justifie par la restitution des émetteurs dérobés par l’ARPT au groupe de média Africvision incluant Sabary FM et Love FM, mais aussi la levée de la restriction des sites d’information et de l’internet.
« C’est grâce à la médiation de l’ancienne ministre de l’information et de la Communication Rose Pola Pricemou (…) qui a fait de bons offices. Elle a appelé, elle a appelé les autorités de l’ARPT et séance tenante, nous nous sommes rendus là-bas, les émetteurs de Sabary et de Love FM ont été remis et leur installation sur le site de Koloma a suivi. (…) Alors la principale information, c’est que les mesures qui ont été prises contre les instances gouvernementales et les organes de la transition sont suspendues», a fait comprendre Amadou Tham Camara, prévenant tout de même que la vigilance reste de mise.
Le Secrétaire Général du Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée (SPPG), quant à lui, a tenu à rappeler que les courriers d’information pour la manifestation du jeudi, 01 juin prochain avaient déjà été déposés. Sékou Jamal Pendessa a précisé plus loin que : «
« Pour ce cas relatif à la manifestation de rues notamment la marche qui était prévue le jeudi, nous avons décidé une nouvelle fois de la suspendre. Mais, elle n’est que suspendue. Donc, restez en alerte », a-t-il mentionné.
M. Koundouno
A LIRE =>  Guinée_Liberté d'expression: "Nous voudrions que vous nous aidez dans la sensibilisation", sollicite Marie Gomez
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »