orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Souleymane Barry tué: la BAC 4 pointée du doigt accusateur

La Brigade Anti Criminalité numéro 4 est accusée par la famille de la victime Souleymane Barry d’être hauteur de l’assassinat de leur enfant âgé de 17 ans jeudi 20 février 2020. C’est suite à l’appel du Front National pour la Défense de la Constitution de l’acte 5 de résistance contre le projet de nouvelle constitution, que jeune élève en 8ème année a été froidement par balle dans son quartier à Wannindara.

Selon son oncle, il a été informé tardivement dans la soirée d’hier du cas de son enfant. Dès qu’il a appris, il a continué à l’hôpital Ignace Deen pour voir l’état du jeune.

« Les médecins nous ont dit là-bas, qu’il doit être opéré. Ils nous ont demandé d’aller chercher du sans à Donka. Nous sommes partis pour ça, on a envoyé le sans. Ils ont commencé le traitement, c’est dans les environs de 00 heures que le jeune est décédé. D’après ce qu’on m’a dit la BAC 4 qui a tiré sur Souleymane Barry. C’est vraiment grave, de voir ton enfant tué facilement comme ça. Nous comptons porter plainte mais il n’ y a pas de justice en Guinée. C’est ça aussi le malheur », a expliqué Mamadou Barry.

Cette mort vient s’ajouter aux 141 autres victimes des manifestations politiques en Guinée.

A LIRE =>  « La France ne laissera jamais personne menacer l’intégrité territoriale du Tchad » (Emmanuel Macron)

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tél: (+224) 656-77-52-34

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »