A LA UNENouvelles des Regions

Siguirini: accusé de protéger des mossis, le sous-préfet lieutenant Lamine Sangaré, limogé 

La sous-préfecture de Siguirini située à 150 km du centre-ville de Siguiri, est aujourd’hui devenue la capitale des mossis entretenus par les autorités sous-préfectorales.

Appréhendé dans cette affaire, les autorités militaires et préfectorales n’ont pas tardé à réagir. Sans prendre du temps, le sous-préfet a été mis aux arrêts avec certains responsables locaux.

Joint par téléphone, le mis en cause détenu au camp Diarrala de Siguiri a fait savoir que sa hiérarchie lui a interdit de parler du dossier.

La sous-préfecture de Siguirini est de nos jours devenu le véritable point de rencontre des mossis avec des produits nuisibles à l’environnement malgré le combat mené par le gouvernement guinéen.

Moussa gberedou Condé correspondant régional 

(+224) 625 380 652

A LIRE =>  Actualité guinéenne, résumé de la journée du Jeudi, 31 mars 2022 :
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »