La rentrée universitaire est houleuse à Labé avec  la  mutation  et  ou la  radiation de  certains  cadres qui font  partie  intégrante du  SLECG universitaire.

Chose que Issa  Soumaré secrétaire général de la  section  universitaire, lui-même expédié  à Kankan dénonce  un  arbitraire  doublé  d’un  règlement  de  compte orchestré  par  le  recteur qu’il accuse  d’avoir  préalablement  juré  d’avoir  le  scalp des  syndicalistes  qui perturbent  le  fonctionnement  de  son  institution :

« Quand vous prenez Labé, ici, c’est docteur  Mamadou Dian Gongoré et sa suite  qui  ont  écrit contre  nous, remonté  au  ministère  et  le  ministre  a  pris  un  acte  pour  nous  muter d’ici pour  des  raisons  syndicales parce  que  tout  simplement nous  sommes  du  SLECG et,  ils  nous  ont  menacé  par  rapport  à ça, que  si  on  ne  quitte  pas  le SLECG, ils  feront  tout  pour  nous  détruire… »

Issa  Soumaré croit  savoir  aussi que  sa mutation  a  un  caractère  dissuasif et  appelle  ses  camarades à se  serrer  les  coudes et  camper sur  leur  position de  défiance jusqu’à la satisfaction  des  revendications.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

PARTAGER