A LA UNENouvelles des Regions

Siguiri: le commandant du camp et le procureur se tiraillent après l’arrestation de trois malfrats sortis de prison sans purger leurs peines

Après l’arrestation des trois présumés malfrats par les forces de défense et de sécurité, le tribunal de première instance de Siguiri a été pointé du doigt accusateur que deux parmi eux étaient en prison. Certes, le procureur du TPI informé de la situation a vite démenti ces propos.

<<J’ai donné d’amples informations, il faut savoir que la justice n’est pas un lieu d’elemination mais plutôt un lieu d’insertion sociale et de correction, ils avaient purgé leurs peines et on peut pas leur garder alors, ils ont été jugés, condamnés après il sont sortis,avant de communiquer il faut t’informer>>, a évoqué le procureur du TPI de Siguiri.

En outre,  le commandant du camp d’infanterie de Siguiri Colonel Abdoulaye Touré joint par téléphone, a apporté des précisions.

 <<Nous avons arrêté les trois malfrats dans leurs déclarations, ont signalé qu’ils étaient en prison,un parmi eux a dit qu’il devrait faire un  an mais qu’il n’a fait que deux mois, avant de parler à la presse j’ai demandé mon hiérarchie et finalement j’ai été autorisé de parler à la presse,ce sont  les mêmes pour présumés malfrats qui l’ont affirmé>>, a-t-il précisé.

Il faut le rappeler que plusieurs présumés bandits arrêtés dans la préfecture par les forces de défense et de sécurité montrent qu’ils sont sortis de la prison. En tout cas, le commandant du camp d’infanterie de Siguiri Colonel Abdoulaye Touré souhaite auprès du TPI qu’après les jugements de leur mettre en copie.

A LIRE =>  Guinée: un dernier hommage rendu à feu Lounsény Camara décédé en prison

Moussa gberedou Condé correspondant régional

(+224) 625 380 652

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »