A LA UNE

Récupération des domaines de l’État : Peut-on parler de « deux poids, deux mesures » ?

Depuis quelques semaines, les autorités de la transition guinéenne ont lancé une vaste opération de récupération des biens de l’État.
Dans un premier temps, cette opération s’est déroulée dans la capitale Conakry et a touché des domaines bâtis et non bâtis cédés à des particuliers par le billet de décrets présidentiels. Parmi ces domaines, on peut citer les maisons des leaders politiques, Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré.

Cette semaine, l’opération de récupération a connu une extension vers l’intérieur du pays.

A Mamou par exemple, la journée d’hier mercredi, 20 avril 2022 a été consacrée à l’identification des domaines et au lancement d’un ultimatum à l’endroit des occupants.

A Kankan, le gouverneur de région accompagné des autorités militaires a fait une communication pour exprimer sa détermination a aller jusqu’au bout conformément aux instructions des autorités de Conakry.
Dans sa communication, une phrase interpelle l’opinion quant à l’impartialité de cette opération « Tous les domaines qui ont été octroyés par décret présidentiel ne sont pas concernés ». n’est-ce pas une contradiction avec la démarche adoptée à Conakry ?

La question demeure posée !

La rédaction de Aminata.com

A LIRE =>  Retour d'Alpha Condé en Guinée : le parti de Sidya Touré parle d'une victoire du peuple
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »