orange guinee guicopres uba guinee votre

Protection de l’Écosystème à Kindia : Des dispositions pour lutter contre la pollution de l’environnement

Le long des cours d’eau de la ville de Kindia est devenu un lieu ou on brule des pneus. Plusieurs personnes se livrent à cette pratique avec intention de subvenir à leurs besoins. Le fil de fer est le point de mire de toutes les convoitises. Chose qui n’est pas sans conséquent sur l’écosystème  mais aussi sur la vie de l’homme. Pour donc remédier  à ce fléau, la Direction Préfectorale de l’environnement parle d’une poursuite judiciaire contre tous ceux qui se livreraient à cette pratique dans la ville des agrumes.  

Ils sont nombreux ces jeunes qui se livrent à bruler des pneus le long des cours d’eau de la ville afin de récupérer les fils de fer. Un constat que regrette la direction Préfectorale de l’Environnement, des Eaux et Forêts de Kindia.

Selon son Premier responsable, cette pratique est très néfaste à la santé de la population, et est vigoureusement condamnée par le code de l’environnement.

« À Kindia, n’importe quelle heure vous verrez des fumées. Alors que cette fumée n’est pas bonne pour la santé de l’homme. Si vous voyez qu’il y a trop de maladies, c’est parce que l’air est polluée. Cette pratique dégrade complètement l’air », a déploré Famoro Condé Directeur Préfectoral de l’environnement, des eaux et forêt de Kindia.

Notre Eco système est menacé par la coupe abusive des bois, le feu de brousse, l’exploitation clandestine des zones minières, les sachets plastiques, la carbonisation des pneus et d’autres pratiques néfastes. La supervision et la protection de la faune et de la flore relève d’un certain nombre de section (assainissement, eau et forêt,  la section environnement) sous l’œil vigilant de la Direction préfectorale et régionale de l’environnement. Mais la protection de l’air contre le feu de brousse et autres pratiques néfastes, incombe plus d’un, la population.

« Nous avons de sérieux problèmes avec la population. On a utilisé tous les moyens pour les sensibiliser. Mais tout est resté vain », a-t-il poursuivi.

Sans un environnement saint, impossible de mettre fin à la pauvreté et d’atteindre la prospérité. Après moult sensibilisations et d’avertissement contre la pollution de l’air, Famoro Condé et ses collaborateurs, comptent aller à la vitesse supérieure.

« Nous avons pris des dispositions tout en déployant des conservateurs. Quiconque sera appréhendé en train de bruler les pneus le long des cours d’eau, sera sanctionné conformément aux textes de la loi en vigueur dans notre pays. C’est une poursuite judiciaire », a  insisté le Directeur Préfectoral de l’Environnement, des Eaux et Forêts.

Fatoumata Binta Diallo pour Aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »