Après l’expiration de l’ultimatum qu’il avait lancé au gouvernement, le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a déposé un avis de grève générale et illimitée à partir partir du 03 octobre prochain. 

Cette décision du SLECG a été prise à l’issue  d’une assemblée générale au  siège de la structure dans l’après-midi du mardi 25 septembre 2018.

Les enseignants accusent le gouvernement de non non-respect du protocole d’accord signé le 13 mars 2018, le refus du gouvernement à relancer les négociations sur un salaire de base de 8 millions de francs guinéens.

Le SLECG invite tous les enseignants à respecter le mot d’ordre de grève, et aux parents de retenir leurs enfants à la maison.

Juste après le dépôt de cet avis de grève, le gouvernement à travers l’inspecteur général du travail a rappelé les syndicalistes à la reprise des négociations dès le jeudi 27 septembre 2018.

Interrogé ce mercredi  26 septembre par nos confrères des GG de la radio Espace, Oumar Tounkara secrétaire général adjoint du SLECG a fait savoir que si les revendications des enseignants ne sont pas satisfaites, rien n’empêchera le déclenchement de la grève le 3 octobre prochain.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 304 942

 

PARTAGER