orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Cellou Dalein Diallo, président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)
Cellou Dalein Diallo, président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)

Politique : voici pourquoi Cellou Dalein est pressé d’arriver au pouvoir

En marge de l’assemblée hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (l’UFDG) samedi 28 juillet 2018, le chef de file de l’opposition guinéenne a expliqué les raisons pour lesquelles il est pressé d’être président de la République.

Cellou Dalein Diallo a d’abord condamné la façon dont le gouvernement a décidé d’assainir la ville de Conakry.  Ce gouvernement depuis l’arrivée de Kassory Fafana à la primature a mis en place une campagne d’assainissement dans la capitale guinéenne. Pour la réalisation de cette initiative, il a interdit la circulation de tout engin le dernier samedi à la fin de chaque mois et il a invité tout le peuple de Guinée d’accompagner ce projet. Une décision que certains acteurs politiques ne partagent pas d’avis.

« Il n’y a aucun pays, même dans les communistes, l’assainissement est organisé, exécuté par des sociétés mises en place. En guinée, on dit le peuple n’a qu’à sortir pour assainir. Chacun à sa responsabilité de rendre propre sa maison et sa concession, mais la voie et les places publiques, c’est à la collectivité et du gouvernement, il devait mettre en place, un fief de ramassage et traitement d’ordures, d’assainissement des caniveaux. Nous avez vu l’autre fois, à 3 heures du matin, un ministre vient pour curer les caniveaux avec des journalistes. Ce n’est pas le travail du ministre », a déploré Cellou Dalein Diallo.

A LIRE =>  Labé: un bébé de deux ans et sa mère périssent dans un accident

Il a poursuivi son intervention en rappelant que : « le travail du ministre c’est de réfléchir, identifier, formuler, mettre en œuvre des projets qui garantissent l’application de la politique gouvernementale sur l’ensemble du territoire national. Il ne peut pas être présent partout. Mais en étant là où il doit être, il doit disposer d’un système de contrôle qui doit s’assurer que ceux qui ont les contrats de faire ça ».

Plus loin, il a souligné que : « aujourd’hui, la mobilité dans la vie de Conakry, heureusement que les guinéens n’acceptent pas qu’on prive leur liberté.  Ce n’est pas comme ça qu’on  garantit l’assainissement dans la ville. Il faut s’organiser, c’est pourquoi, nous sommes pressés d’arriver au pouvoir parce que nous allons mettre en place des mesures efficaces pour s’attaquer à ces genres de problèmes sans qu’on ne demande à la population de sortir tous les jours pour nettoyer la ville ».

Pour le leader de l’UFDG, les ménages doivent être encouragés à nettoyer leurs maisons, concessions et d’éviter de verser dans la nuit des saletés. Mais, pour que cette consigne soit respectée, il faut bien qu’il y ait un emplacement où on doit verser les ordures ménagères. « Nous sommes habitués à cet amateurisme du gouvernement d’Alpha Condé, c’est pourquoi nous sommes en retard ».

A LIRE =>  Tenue du conseil de cabinet de ce lundi 12 juillet du Ministère de la santé.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

 

 

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »