orangeguinee guicopresse UBA

Peuple de Guinée, vote

De par les dispositions de la constitution de 2010 demeurant à mes yeux la seule valable, celle qui ne peut être souillée que par des brigands éhontés, sans pudeur, nous sommes appelés à aller aux urnes le8 octobre 2020. Car c’est elle qui fixe le mandat à 5 ans et indique en même temps la date du prochain scrutin présidentiel. De ce fait, étant légaliste dans l’âme, je m’intéresse, par le biais de ces lignes, au dit processus bien étant exclus injustement ( seuls quelques guinéens vivant à l’étranger pourront voter ) par la volonté d’un homme assoiffé du pouvoir avec la complicité de ses collabos de tous genres.

Peuple de Guinée, depuis 1958, après le NON au référendum gaulliste qui consacra ton indépendance, je me permets de dire ici que tu n’as remporté que des batailles et jamais une guerre malgré tout ton déterminisme, ton don de soi, le sacrifice ultime ( la mort ); et ce, de par la faute de ceux qui sont chargés de te guider. Tu es en manque de repère. Tu es devenu le dernier damné de la terre des idiots.

Peuple de Guinée, de 1958 à nos jours, tu as tellement subi que tu ne ressembles plus à personne d’autre. Aucun peuple du monde ne se réfère à toi. De nos jours, tu as le plus vil, méchant , incapable , dégoûtant et frustrant président au monde qui s’appelle Alpha. Ce dernier se fout de toi, peuple de Guinée. Il insulte tes parents ou les parents de tes amis, tes enfants ou les enfants de ton voisin, l’oncle de la voisine, le vieux du village. Seuls sont épargnés, les vampires du régime, les milices du système qui ne souhaitent que la perpétuation de cet ignare au pouvoir pour qu’à jamais ils puissent pisser sur nous, vomir leur venin sur nous, peuple de Guinée. Ils nous frappent, gazent, embastillent, tuent et pourchassent jusque dans les cimetières. Et comme si cela ne suffisait pas, le soi-disant président cherche à nous opposer les uns aux autres et tant pis pour demain. Tant pis pour nous. Ce qui l’intéresse c’est de mourir sans honneur, sans gloire au pouvoir. Car il sait d’ailleurs qu’il n’y a aucune chance pour lui d’être honoré. Il ne vit pas d’idée mais plutôt de la matière. Cependant, il continue de nous vendre des illusions comiques , sales, choquantes, mensongères et dramatiques pour qui sait ce dont il est capable. Un simple incapable.

En voulant même parler d’Alpha Condé , on risque de se rabaisser. Avec lui, on frise la maladresse.

Peuple de Guinée, le 18 octobre, moi, citoyen Guinéen, membre actif et acteur du FNDC, convaincu dans l’âme de l’idéal sous-entendu dans le slogan AMOULANFE, j’invite en MON NOM PERSONNEL , le peuple à montrer à Alpha que nous méritons mieux que lui et son sytème.

Nous voulons d’un autre président qui ne soit pas convaincu de notre naïveté devant la grandeur de ses mensonges répétitifs.

Disons haut et fort que nous voulons d’un président qui ne cherchera pas à semer le moindre doute ou la plus petite pomme de discorde dans l’amitié qui me lie à mon frère-ainé Sadou Kaba ( nous tous deux de Timbo -Kankan et Mamou ), à mon neveu Leno de la Forêt, ou à mes amis de Bagataye comme ceux de Kouffen ou de Taygbé.

Jetons notre bulletin dans l’urne qui est aussi une expression qui devrait dire que nous voulons d’un président non arrogant et qui ne refuse pas à son peuple la liberté de penser, de choisir, de parler , de manifester …

Combien de nos compatriotes sont injustement assassinés ou aujourd’hui en prison?Toute mon émotion demeure encore vive au moindre souvenir de nos morts. Ceux qui ont été assassinés par les sbires du pouvoir. Mes pensées les plus fortes vont également à Saikou Yaya, à Foniké Manguè et à tous les autres inconnus qui croupissent gratuitement en prison sous le signe de la dictature.

Le 18 octobre 2020, prenons notre destin en main pour qu’à jamais, personne ne revienne nous laisser dans une autre merde comme c’est le cas en ce moment avec ce bonimenteur, nargueur et honteux.

 

Montrons majoritairement que Nous voulons d’un président dont le bilan frisera avec l’excellence et non les saletés et les nids de poules sans oublier les routes impraticables, les robinets d’eau secs, le courant qui court, le système éducatif défaillant, la santé en décrépitude et la sécurité cauchemardesque.

Démontrons à la face du monde notre amertume, notre fatigue en optant pour un vote sanction pour bouter hors du palais ce groupe d’hommes insouciants et irrespectueux, incapables de donner une belle orientation à notre pays : la Guinée. Ils ont failli dans leur mission de construire le pays et de consolider les liens inter culturels de nos quatre régions naturelles. Des liens jadis si riches et si merveilleusement profonds mais qui sont entrain de tomber aujourd’hui sous le coup des délinquants au pouvoir dont le numéro un est Alpha qui ne fait aucunement honneur à notre patrie. Le pays est à terre.

Nous sommes un peuple qui doit rester uni et solidaire , déterminé face à la cruauté du destin. Celui de refuser de sombrer dans la dictature si douce ou sanglante qu’elle puisse être. Notre mal est commun qu’on le veuille ou non. C’est la vétusté de nos routes devenues impraticables, c’est la dignité bafouée d’un peuple qu’on berne à qui va va . Nous avons en face de nous des truands , des marchands d’illusions dont le parrain est le premier irresponsable de la cité auquel ne se reconnaissent aujourd’hui que les voleurs et les menteurs , les couillons et les obscurantistes qui n’aiment pas la lumière de la démocratie. Ce sont des demons à la solde du néo-dictateur.

Peu importe l’ancrage social ou sociétal, regardons juste ensemble notre pays. C’est devenu un territoire ou village fantôme . Un pays fait d’incertitudes. C’est seulement en Guinée où un président viole les lois et les laisse se faire violer sans que personne ne bouge le doigt pour un rappel à l’ordre. Le président c’est lui, le prêtre , c’est lui, l’imam, c’est lui, le planton, c’est lui; la bidasse , c’est lui. Mais il n’est pas Dieu et heureusement, Dieu n’est pas lui .

Pour espérer mettre fin à cela, le 18 octobre 2020, rêvons. Rêvons tous ensemble dans un illogisme total. Soyons illogiques et votons majoritairement Dalein ( dont je ne suis aucunement militant ) qui me semble être le candidat de l’opposition le mieux placé à ce jour pour dire à Alpha que nous ne voulons plus de lui. Votons Dalein avec l’espoir que ce sera différent de ce que nous a concocté ce monsieur pendant 10 ans dont la fin rime avec exclusion des guinéens de la diaspora lors du scrutin, empêchement d’une campagne civilisée de par ses appels ethno-stratégiques. Un pays à genoux. Y’en a marre peuple de Guinée . Votons Dalein si en âme et conscience nous savons que nous combattons sincèrement Alpha et son système tout en disant à Dalein lui-même que nous l’avons à l’oeil. Tolérance zéro dans sa gouvernance.

Lève-toi peuple de Guinée comme un homme qui doit relever un défi, glisse le bulletin dans l’urne comme si tu étais convaincu de la victoire et veille là-dessus. Lave l’affront peuple du 28 septembre 1958 en disant OUT ( DEHORS) à Alpha le 18 octobre 2020. Vote pour toi-même et évite de t’abstenir devant la rédaction de ton histoire.

Votons majoritairement pour l’alternance.

Boubacar 1 Barry

Citoyen Guinéen pour une alternance en 2020


Barry Boubacar 1
Sémio-stratège en Entreprise

Apropos Amadou Diallo

Pour une Guinee libre et prospere

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »