Rate this post

Tenue ce jeudi 31 octobre 2013 dans la salle de conférence de la bibliothèque centrale de la maison des jeunes de Nzérékoré, d’une journée de réflexion sur la problématique de l’abandon des mutilations génitale féminine organisée par l’ONG FEMME POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRE A LA PROMOTION HUMAINE (FEDIPHU) en abrégé.

Cette journée de réflexion a regroupé des leaders communautaires venus des six (6) préfectures de la région forestière ( des élus locaux, des leaders religieux, des leader d’opinions et des jeunes). L’objectif était d’identifier les obstacles liés à l’abandon de la mutilation génitale féminine et de poser des solutions pour arrêter cette pratique.

 

Dans son intervention, Seydouba Condé, le chargé de programme de la dite ONG a tout d’abord souhaité la bienvenue aux participants avant de situer cette journée de réflexion dans son contexte. L’objectif de cet atelier est pour nous de revoir les stratégies d’interventions et analyser les obstacles afin d’éradiquer les mutilations féminines qui persistent encore dans la région a- t-il affirmé.

 

En présidant donc cette journée de réflexion sur cette vieille pratique, le directeur régional des affaires sociales, de la promotion féminine et de l’enfance, Amadou sidi Diallo a planché sur les problématiques de la prévalence des mutilations génitale féminine dans la région forestière tout en demandant a leurs partenaires de les appuyer pour qu’ils procèdent à des sensibilisations dans des différentes communautés afin d’inverser la tendance .Si nous voulons freiner ce phénomène de mutilation il faudrait que les partenaires nous assistent .comme ça les campagnes de sensibilisations seront organisées afin de toucher nos cibles a martelé le Directeur régional des affaires sociales, de la promotion féminine et de l’enfance.

 

A la sortie de cette rencontre, certains participants se réjouissent de la qualité de cette journée de réflexion sur cette problématique des mutilations génitales sur lesquelles ils ont exposé.

Il est à noter que cette journée d’échange qui s’est tenu dans les locaux de la bibliothèque  de la maison régionale des jeunes de Nzérékoré a bénéficié d’une assistance financière de l’UNICEF.

 

LASARE KAMANO en collaboration de M’Böh Oumar pour Aminata.com

666369744/666131567

Oumarmbo38@yahoo.fr

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. C’est marrant de voir des anonymes dans The Voice chanter à la perfection et voir des stars » aux NMA qui n’ont pas le courage de chanter sans playback ou en direct.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here