Poursuivi pour troubles à l’ordre public, le verdict du reggeae man Elie Kamano est tombé ce mardi 14 janvier 2020, au tribunal de première instance de la région administive de N’Zerekore.

L’artiste et ses compagnons qui avaient été mis aux arrêts le 02 janvier 2020 dans la préfecture de Gueckedou lors de la celebration de fête du fleuve Makona, a été condamné à six mois de prison assorti de sursis et au paiement d’un franc symbolique.

Souvent souffrant des ennuis judiciaire, Elie Kamano est désormais libre de ses mouvements et certains des coaccusés à l’exception de l’organisateur qui doit purger sa peine d’un an de prison ferme.

Zeze Enema Guilavogui aminata.com
Tel, 224622344642
zezeguilavogui661@gmail.com