A LA UNEPolitique

N’zérékoré: la célébration de la journée internationale de l’enfant africain faite de façon conviviale

La République de Guinée à l’instar des autres pays africains célèbre ce jeudi 16 juin la journée internationale de l’enfant africain. Cette journée est célébrée sous le thème: «Éliminer les pratiques néfastes affectant les enfants, progrès en matière de politique et pratique depuis 2013». Pour la région administrative de N’Zérékoré, c’est la salle de réunion du gouvernorat qui a servi de cadre à ces retrouvailles et cela en présence des autorités communales, préfectorales, administratives ainsi que les représentants des institutions accréditées dans la ville.

Thierno Alseny Souaré, inspecteur régional de l’action sociale

L’inspecteur régional de l’action sociale, Thierno Alseny Souaré invite les parents, le gouvernement et les partenaires à plus d’efforts pour le respect des droits des enfants.

« Je lance un appel aux familles, parents et aux communautés sur leur rôle prépondérant face aux fléaux qui gangrènent notre société et notre communauté la région forestière. Fort malheureusement aujourd’hui, le respect des droits des enfants n’est pas pris en compte par les parents où les enfants sont abandonnés et négligés. Je voulais lancer les mêmes adresses aux partenaires ainsi qu’aux ONG nationales et internationales afin d’intervenir pour la protection des enfants. Ce mois est dédié aux enfants, c’est l’occasion pour nous d’entreprendre des actions ».
Le représentant du gouverneur, monsieur Fassou quant a lui, rassure que le gouvernement mettra tout en œuvre pour la réalisation des actions contenues dans les engagements de la nation.

A LIRE =>  MOHAMED BÉAVOGUI : « L’IMMERSION A ÉTÉ UNE IDÉE GÉNIALE »

« Je puis vous rassurer que le gouvernorat mettra tout en oeuvre pour la réalisation des actions contenues dans les engagements de notre pays dans le cadre du partenariat mondial. Nos efforts de prise en charge des enfants auront d’impacts que si nous travaillons efficacement à la transformation sociale devant déboucher au recul des pratiques sociales néfastes à la réalisation des objectifs liés au bien-être des enfants. Je voudrais aussi inviter l’ensemble des partenaires de l’enfance à renforcer la synergie auprès du gouvernement pour une mobilisation effective des ressources devant concourir à la mise en oeuvre du plan d’action de lutte contre les violences à l’endroit des enfants », souhaite Fassou Koulibaly.

Pour Hadiatou Diallo, la présidente du parlement des enfants de N’zérékoré, l’heure n’est plus aux beaux discours mais plutôt à la réalisation sur le terrain.

« Les femmes, les enfants ainsi que les personnes qui vivent avec l’handicap sont les plus vulnérables dans toutes sociétés au monde. Leurs faire face en améliorant leur condition de vie tout en respectant leurs droits est quelque chose de souhaitable ».

C’est par la visite du parc d’attraction pour les enfants «bondé-bondé » situé au quartier Burkina que cette journée commémorative a été clôturée et cela dans un esprit de joie et de fraternité.

A LIRE =>  N'zérékoré: Fin des épreuves du BEPC, le bilan au compte de la préfecture

 

Stéphane François TATO depuis N’zérékoré pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »