A LA UNENouvelles des Regions

N’zérékoré: célébration de la fête de Ramadan dans l’apothéose

Après 30 jours de jeûne et de pénitence, les fidèles musulmans de N’zérékoré, à l’instar de leurs coreligionnaires des autres localités de la Guinée, ont célébré l’Aïd El Fitr ce lundi, 2 mai 2022. Dès ce matin aux environs de 8h 45mn, ils étaient nombreux les fidèles musulmans qui venaient des différentes contrées pour accomplir leur devoir religieux dans la grande mosquée Sekoutouréyah où Le gouverneur et le préfet de N’zérékoré respectivement : Général Mohamed Lamine Keita et colonel Alseny Camara ont dû accomplir leur devoir religieux.

El hadj Oumar Cissé, imam de la grande mosquée Sekoutoureyah de N’zérékoré

Dans son sermon, Elhadj Oumar Cissé a dû dire ceci: « Aujourd’hui est un jour de partage de biens et de pardon entre les citoyens, surtout les musulmans. On ne doit pas garder la haine et la rancœur contre son prochain. Nous sommes appelés à nous pardonner et à nous accepter. Aujourd’hui est un jour bénéfique pour la personne qui a purifié sa foi. Je profite de cette occasion pour inviter les Guinéens à la culture de la paix et au pardon. C’est en cela réside notre développement recherché », a sollicité le grand imam de la mosquée Sekoutouréyah de N’zérékoré.

Général à la retraite Mohamed Lamine Keita, gouverneur de N’zérékoré

De son côté, le gouverneur de la région administrative de N’zérékoré a invité les citoyens à s’unir et à se donner les mains pour cheminer ensemble et cela pour le bien de notre chère nation.
« J’adresse un message de paix, de concorde et de cohésion aux citoyens. Après un mois de jeûne et de pénitence, nous avons le devoir d’inviter la population à l’entente, à la cohésion et à l’union pour qu’on puisse converger vers le même chemin, qu’on puisse avoir des synergies d’action pour sortir la Guinée de la torpeur ».

A LIRE =>  Récupération des domaines de l'État : Peut-on parler de "deux poids, deux mesures" ?
Assane Fofana, fidèle musulman

Pour sa part, Assane Fofana, a exhorté les Guinéens à mettre les assises nationales à profit pour panser toutes les plaies dont souffre le pays. « Dans notre pays, nous sommes à une période où le gouvernement a initié des assises nationales pour permettre aux Guinéens de parler franchement de notre passé douloureux et de se pardonner. Je demande à tous les Guinéens, d’accepter le pardon, de prôner la paix pour une bonne cohabitation, afin que notre pays puisse sortir de l’ornière et emprunter le chemin du développement » a lancé Assane Fofana, un fidèle musulman.

Des fidèles musulmans à la célébration de  l’Aïd El Fitr à la grande mosquée Sekoutoureyah de N’zérékoré

C’est dans un climat de joie et de cohésion que les fidèles musulmans ont quitté les différents lieux de prière pour aller continuer de la fête dans leurs familles respectives.

Stéphane François TATO depuis N’zérékoré pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »