A LA UNENouvelles des Regions

N’zérékoré: 29 présumés bandits tombent dans les filets de la gendarmerie

Depuis près d’un mois, les autorités administratives ont dû initier une sorte de patrouille mixte, histoire de pouvoir non seulement traquer pour désarmer les bandits mais profiter de cette patrouille pour détecter les contrées et recoins qui hébergent ces malfrats qui avaient déjà dans leur comportement de brigandage restreint la liberté de la population de N’zérékoré. Car d’aucuns étaient victime de cambriolage, de vol, viol et toute sorte d’atrocités. Cette patrouille qui a pour vision de mettre en état d’hors de nuire, vise aussi à faire arrêter et déposséder de toit leur contenu les vendeurs de chanvre Indien. Ils sont au nombre de 29 présumés bandits arrêtés par les hommes de la gendarmerie.

<<En référence à la réunion suite à la problématique sécuritaire dans la région forestière, organisée par le gouverneur de la région qui s’est tenue 14 février 2022 et sur son instruction, une mission mixte de la gendarmerie et police a procédé à une descente sur des sites des loubards semant la terreur dans la cité. 29 personnes ont été arrêtées par la mission avec des preuves à l’appui. Un site à Dorota a été détecté où ces malfrats font la culture du chanvre indien dans une case. Et on les a arrêté avec des boules de chanvre et d’autres boules blanches à l’image de la cocaïne. Des paires de ciseaux et tant d’autres pour ne citer que ceux-là. Ces personnes appréhendées et interrogées reconnaissent sans contrainte les faits dont la procédure d’usage a fait objet de leur traduction au parquet TPI de N’Zérékoré>>, a expliqué adjudant Ibrahima Sory Keita le porte-parole de la brigade de recherche.

A LIRE =>  Pourquoi l'Almamy Sory Mawdho est inhumé à Labé?

Pour le gouverneur de la région administrative de N’Zérékoré a exprimé sa profonde satisfaction par rapport à ces arrestations.

<< C’est un sentiment de satisfaction, dans la mesure où les services de sécurité ont joué leur rôle. J’ai promis à la population de N’Zérékoré que nous allons nettoyer la région forestière. Et c’est sans relâche, nous allons le faire. Ce sont les bandits qui se sentiront en insécurité à N’Zérékoré mais pas la population. Et ces gens serviront d’exemple>>, a confié Mohamed Lamine Keïta, gouverneur de la région administrative de N’Zérékoré.

À noter que ces présumés bandits arrêtés et présentés aux autorités au nombre de 29 personnes ont tous été traduits à la prison civile, en attendant leur jugement prévu dans les jours à venir.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »