orangeguinee guicopresse UBA

Dr. Houdy Bah, directeur régional de la santé de Labé
Dr. Houdy Bah, directeur régional de la santé de Labé

Mutilation génitale féminine à Labé : le DRS fustige une pratique sans fondement religieux

A l’occasion de la journée internationale  tolérance zéro aux MGF notre rédaction a interrogé le DRS de Labé Dr Oudy Bah qui a rappelé que l’une de ses fiertés actuelles et le fait que le personnel médical est  outillé de façon suffisante à faire face aux sensibilisations   contre ces pratiques d’un autre âge.

« Une mauvaise coutume » a-t-il dit avant de fustiger l’omerta qui entoure la pratique  de   ces rites dans la société actuelle…

Dr Oudy Bah a rappelé que les MGF notamment l’excision ne tire sa légitimité ni du Coran encore moins de la Bible.

A la question de savoir à date quelles sont les chiffres qu’il a sous la main et qui peuvent permettre de jauger si avancée positive, il y a eu, le DRS explique qu’il serait opportun que des enquêtes se fassent.

Il faut noter que depuis quelques années le visage de la pratique s’est un peu plus humanisé et les rites  chants et danses traditionnels qui accompagnaient  les initiées ont cédé la place à de nouvelles astuces surtout depuis que les MGF sont devenues infraction pénale.

Ousmane K.

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »