Rate this post

Quelque jours après le vote de la session  budgetaire     par le conseil national de la transition pour l’année 2014, le ministre delegue du bugdet a fait une sortie mediatique pour justifier la repartition des enveloppes accordées selon les departements et qui font sujet de critique par bon nombres d’analystes.
Sur les ondes de nos confrères de la radio lynx fm, Mohamed Diaré ministre delegué du bugdet est largemment revenu sur les critères de repartition du budget qui selon lui a obeit aux réalités guinéennes. Tout en reconnaissant que la repartition du budget est loin du standard international, le chef du departement du budget explique que la complexité de cette repartition se situe au fait qu’en Guinée tout est à faire et non à refaire “Quand le regime Alpha Condé arrivait il faut avouer que tout était à faire et du coup on est contraint d’adapter le budget selon les priorités”a soutenu le Ministre Diaré.

 

En accordant 16% du budget au secteur de l’énergie 11% au travaux public 11% à l’éducation et 10%  pour le secteur de la défense,nombreux critiques pointent du doigt la faiblesse de l’enveloppe du secteur de la santé et le tourisme. Sur la question, le ministre soutient plutôt que cette demarche a tenu compte des priorités auxquelles est confrontée la Guinée. Le Ministre du budget a egalement souligné que la Guinée a souffert de deux realités: -la faiblesse du niveau des mobilisations de recettes fiscales et le faible accompagnement des partenaires à causes des mauvaises gestions des projets aucours  des années anterieures.

 

Mohamed Diaré a dans sa communication touché les questions politiques en soutenant que les manifestations sociales de revendication de l’electricité émanaient de manupilations politiques par l’instrumentalisation des jeunes avant de soutenir que les manifestations politiques ont foncièrement impacté sur le plan negatif sur l’economie à travers la perte de près de 1400 milliard de recettes soit 3,1/0 du PIB.
Idrissa Sompare/aminata.com
224666566779/631900090
sompareidrissa@yahoo.fr

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here