A LA UNEPolitique

Guinée: le Premier ministre lance le processus de l’enrôlement biométrique des fonctionnaires

Conakry, 1er juin – Le Premier ministre, Dr Bernard Goumou a présidé le lancement de l’enrôlement biométrique des fonctionnaires. L’évènement s’est  déroulé à la Primature en présence de quelques membres du Gouvernement.

Pour une biométrie des agents de l’État, fonctionnaires et contractuels, le Gouvernement guinéen à travers le ministère du Travail et de la Fonction Publique, s’est penché sur la création d’un fichier dénommé Fichier Unique de Gestion Administrative et de la Solde (FUGAS) qui  a pour objectif de doter la Guinée d’une administration saine,   débarrassée de tous les  » fonctionnaires fictifs « .

Cet enrôlement biométrique qui constitue la deuxième phase du (FUGAS) fait suite au pré-enrôlement des fonctionnaires lancé au mois de mars 2023 sur toute l’étendue du territoire national.

Cette autre opération qui a démarré aujourd’hui doit aboutir à la mise  en place d’un Fichier Unique de l’Administration Publique guinéenne, et devra faciliter désormais la maîtrise des effectifs des agents et contractuels de l’État en vue d’améliorer les conditions de vies des fonctionnaires guinéens.

Cette phase appelée enrôlement proprement dit se déroulera en des étapes dont:

1- la vérification du récépissé et de la pièce d’identité;

2- la reconnaissance faciale, de l’iris et les empreintes digitales de l’agent;

3- la signature de l’agent;

A LIRE =>  Manifestation du 05 septembre: les forces vives dévoilent l'itinéraire de leur marche 

4- les réclamations pour les agents ayant constaté des anomalies dans les données se trouvant sur la plateforme de pré-enrôlement.

Le Ministre du Travail et de la Fonction Publique, porteur de ce projet a expliqué les avantages de FUGAS. Notamment la connaissance de l’effectif réel des agents de l’État à travers la mise en place d’un fichier unique. Le ministre Julien Yombouno  lance un appel à tous les fonctionnaires pour leur disponibilité et leur engagement pour faire de cet enrôlement une réussite totale dans l’intérêt supérieur de la Nation.

Le ministre a également demandé à tous les agents de l’État de rester sur place (dans leurs lieux d’affectation), car des équipes seront déployées sur toute l’étendue du territoire dans le cadre de cet enrôlement biométrique.

Dans son allocution, le Premier Ministre a tout d’abord remercié le ministre du Travail et de la Fonction Publique et l’équipe technique pour la réussite de ce projet d’une grande portée.

Enfin, le Chef du Gouvernement qui a été  le premier à se faire enrôler s’est exprimé en ces termes: « Je suis content de m’enrôler dans le nouveau système de la Fonction publique. J’ai vu un système très simple, des agents compétents et disponibles qui étaient dotés de matériels informatiques de dernière génération. Le processus en lui-même n’a  pris que trois minutes .Le Président de la Transition attache du prix à ce processus afin que pour une fois en Guinée, la Fonction publique puisse être dotée d’un fichier unique et sécurisé. Et la finalisation du processus va permettre à l’État de pouvoir prendre plusieurs décisions et orientations… ».

A LIRE =>  Sécurité_Guinée: le premier ministre pose la première pierre de la caserne de la protection civile de Kaloum
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »