Rate this post

Le gouvernement du Premier ministre Mohamed Saïd Fofana est ébranlé par une nouvelle crise minière. Cette fois, c’est la Société aurifère de Guinée (SAG), sous les menaces des troubles, qui serait en ébullition depuis dimanche.

De sources bien informées soutiennent le ralentissement voir un blocage systématique des activités de la SAG depuis dimanche 22 décembre à causes de troubles provoqués par la colère d’employés congédiés de la société.

Ces employés exprimant leur désaccord à leur mise à la porte auraient barricadé les accès qui mènent à l’usine et empêché toute activité. Ils exigeraient entre autres à l’arrêt des licenciements abusifs et à la reprise des employés licenciés.

Afin de désamorcer la crise, une forte délégation gouvernementale s’est rendue sur les lieux le lundi afin d’offrir sa médiation et appeler à la reprise des activités. Cette situation prise très au sérieux, pourrait être discutée en conseil interministériel de ce mardi, a confié à Aminata.com une source gouvernementale.

B.Abdallah/Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here