A LA UNENouvelles des Regions

Labé : la mafia autour des carrières de sable dévoilée

C’est sans doute la nouvelle  la plus surprenante  venue de Labé, cette semaine, la mafia autour d’une carrière  de sable vieille de plus de 100 ans d’exploitation et sans aucune retombée  pour les communautés riveraines.

Ces derniers jours, le fonctionnement  de cette carrière  de sable située à  Hakkou Thiandi dans le quartier périurbain  de Nadhel est en tout temps gruoillant de monde.

Des conseillers communaux y ont récemment fait un tour et en sont revenus presqu’abasourdis.

Younoussa Baldé responsable de la comlission économie à la commune invité de la radio Espace, jeudi a mis le pied dans le plat:

<<Il y a une carrière à Hakkou Thiandi gérée n’importe comment, il y a une clé  de répartition  inconnue de nous, il y a le service des mines qui y a une part, quand on est allé en prospection nous avons constaté que chaque camion qui entre dans la carrière  verse 45.000.

Pour  les détails 5000 sont alloués au syndicat  des transports, 20000 pour la communauté mais la communauté n’en a rien ressenti Après 100 ans d’exploitation.

Le reste profite aussi au secrétaire général de l’administration en service à  la préfecture  qui se fait représenter  par son fils que nous avons trouvé sur place.

En ce qui nous concerne à la commune nous voulons bloquer temporairement la mine histoire de voir plus clair…>>

Joint au téléphone sur la prétendue  par fe son adjoint, le préfet Safioulaye Bah s’est montré clair:

A LIRE =>  UBA Guinée célèbre la semaine du service à la clientèle

<<A ma connaissance, il y a la part du budget national, préfectoral, communal ce sont des recettes partagées, je ne sais comment le fils ou le frère  du général  dites vous?>>

Comment l’adjoint du préfet  sortira_t_il de ce guêpier ou en plus de la quote part  préfectorale, il trouve moyens de détourner  au seul profit de sa famille?

Ousmane k. Tounkara

 

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks