A LA UNEPolitique

Médias: ouvert à Conakry d’un atelier de présentation et vulgarisation du code de bonne conduite des journalistes en Guinée

Il s’est tenu ce mercredi, 11 mai 2022 au chapiteau du palais du peuple, la première journée sur l’ouverture d’un atelier de présentation et de vulgarisation du code de bonne conduite, dédié aux professionnels de la presse. C’est une initiative de la Haute Autorité de la Communication (HAC), à travers le ministère de l’information et de la Communication et ses partenaires notamment le PNUD.

Devant des responsables des associations de presse, la ministre Guinéenne de l’information et de la communication, le procureur de la République et des journalistes, l’honneur est revenu à M. Boubacar Yacine Diallo, président de la HAC, de livrer le bien fondé de la tenue de cet atelier de deux (2) jours.

«Le journaliste et le technicien ont toujours besoin d’être recyclés. Ils ont droit au renforcement de leurs capacités techniques mais cela suppose qu’ils ont un cadre de travail. C’est pourquoi nous avons lancé cet atelier de vulgarisation du code de bonne conduite. Je voudrais mentionner que ce code a été entièrement rédigé par les représentants des associations de presse et des médias. C’est ce qui signifie que c’est le code des journalistes. Ils doivent se l’approprier, mais surtout le respecter et le faire respecter dans toutes ses dispositions. Puisque ce sont les journalistes eux-mêmes qui se sont tracés ce chemin, je pense il y a moins de risque de dérapages», a indiqué le premier responsable de l’autorité de régulation des médias en Guinée.

A LIRE =>  La ministre Lola Pricemou à propos de l'objet des conventions collectives visées

Ce document qui parle des droits et devoirs du journaliste, reste et demeure désormais un référentiel pour des professionnels des médias. Ce qui réjouit d’ailleurs la ministre Rose Pola PRICÉMOU.

«Nous allons avoir désormais un cadre pour exercer. Nous avons un référentiel pour pouvoir produire des résultats(…) Je ne peux qu’interpeller à plus d’un titre que nous avons une responsabilité sociale. Nous avons une responsabilité pour une Guinée unie et prospère. Pour cela, nous avons un référentiel», a-t-elle lancé et d’inviter par la même occasion, les associations de presse, les leaders de la presse et les patrons de presse à aider davantage à vulgariser ce code de bonne conduite élaboré par la HAC en collaboration avec l’ensemble des composantes de la corporation.

Cet atelier ouvert donc ce 11 mai, prendra fin demain jeudi par la distribution dudit document aux journalistes auxquels il est dédié.

Sâa Robert KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »