orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Manifestations contre le délestage électrique à Conakry: « c’est juste pour saboter nos activités », dixit le ministre de l’énergie

Le RPG-Arc-en-ciel a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi 21 avril 2018 à son siège. Cheick Taliby Sylla ministre de l’énergie et de l’hydraulique a profité de l’occasion pour s’exprimer sur les récentes manifestations contre le délestage électrique dans la banlieue de Conakry.

Le ministre de l’énergie soupconne d’autres personnalités d’avoir orchestré ces différentes manifestations.

« On brûle de pneus dans la rue même si c’est une coupure d’électricité de deux heures seulement. Parce qu’il y a quelqu’un derrière qui demande d’aller  brûler des pneus, de faire ceci ou cela. Cela c’est juste pour saboter  nos activités. Vous savez  tous comment on a construit le barrage de Garafiri. Est-ce qu’il y a quelqu’un ici qui n’a pas payé un franc pour la réalisation de ce barrage ? Chacun a contribué pour la construction d’un barrage de 75 MW. Nous, on a fait 240 MW avec Kaleta. Est-ce quelqu’un a pris de l’argent dans sa poche pour contribuer ? On raconte des histoires en disant que Kaleta a calé. Le cout réel de la construction du barrage Kaleta est de 388 millions de dollars. On nous dit encore que c’est surfacturé », a-t-il dit devant les partisans d’Alpha Condé.

Poursuivant, monsieur Sylla à fait savoir que ke barrage de Souapiti sera fini d’ici 2020.

A LIRE =>  Urgent : Mamadou Sylla attendu chez Ousmane Gaoual et ses collègues libérés

« Pourquoi ne sommes-nous pas fiers de ce qu’Alpha a réalisé dans notre pays ? », s’est-il interrogé.

Cette sortie du ministre de l’énergie ne serait-elle pas une opération de charme au moment où un remaniement ministériel est annoncé par le chef de l’État ?

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel: (+224) 622 304 942

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »