Littérature: le livre “Bono Waaylo = l’Homme hyène” de Saliou Bah dédicacé

Cérémonie de dédicace du livre intitulé Bono Waaylo (l'Homme hyène) de Saliou Bah.
Cérémonie de dédicace du livre intitulé Bono Waaylo (l'Homme hyène) de Saliou Bah.

Les éditions Ganndal ont organisé dans la soirée du jeudi 2 mai 2019 à Conakry, une cérémonie de dédicace du livre intitulé Bono Waaylo (l’Homme hyène) de Saliou Bah. Selon l’auteur qui est bibliothècaire en service au centre culturel Franco-Guinéen, Bono Waaylo est un récit imaginaire de 92 pages.

“L’homme hyène est une histoire qui se passe dans un temps lointain, dans un village du nom de Kîdîrè. Pourtant, si on prend en compte nos présentes croyances, rien ne nous empêcherait de situer ce roman dans notre temps. Aujourd’hui encore, bien de personnes croient: au pouvoir de transformer une personne en un animal, au pouvoir de la divination, à l’existence des djinns, à la méchanceté de la marâtre, au devin-guerisseur. Dans l’homme hyène, vous avez tous ces ingrédients. Cette histoire raconte une tranche de vie de Boory”, a-t-il expliqué.

Et l’auteur de poursuivre: “Boory, le personnage principal, est en âge de prendre épouse. De jeune homme beau, aimant la musique et amoureux de la belle Dira, le voici devenu, par un concours de circonstances une hyène. Un beau jour donc, Boory, apprend qu’il est lésé dans son héritage au profit de son frère, Sadjo. Surpris par cette décision de son père, il est anéanti, il ne sait que faire. C’est alors qu’il est pris de pitié par une personne du village, La-Vieille. La-Vieille donc l’envoie chez Agna pour conseil. Agna, venu d’un autre village, est une autre victime. Comme Boory, il a été déshérité et en plus sa marâtre lui a jeté un sort. Elle l’a ”travaillé”, envoûté. Ce faisant, Agna a été incapable de se battre pour rétablir ses droits. Il a quitté son village et a échoué à Kîdîrè où il vit. À Kîdîrè, il n’arrive pas à véritablement s’insérer. Il reste un personnage étrange, marginal, que seule La-Vieille fréquente. Et voilà, qui exhorte Boory à ne pas faire comme lui, à se battre pour son droit. Il est prêt à l’aider. Il va lui fournir une arme, l’arme qu’il n’a jamais utilisée, son arme secrète. Le pouvoir de transformer une personne en animal. Il s’agira de transformer Boory en hyène……

La dédicace de ce livre vendu à 25 mille francs guinéens a mobilisé, élèves, Hommes de lettres, médias et proches de l’écrivain.

Avant cette œuvre de niveau secondaire, Saliou Bah a son actif depuis 2007, deux albums (niveau de 3 à 5 ans: le voyage de papa et Bobo a peur du chien; deux romans “Première lecture”(niveau 5ème-6ème année); LAM, l’enfant battu et Penda la sorcière.

Mamadou Aliou Barry pour  Aminata.com

(+224) 622 304 942