orangeguinee guicopresse UBA
Yéro Baldé, ministre de l'enseignement supérieur, un des panélistes du forum numérique du Foutah
Yéro Baldé, ministre de l'enseignement supérieur, un des panélistes du forum numérique du Foutah

Dans le dernier panel du Fonuf, le ministre Yero Baldé face à la jeunesse  »digitale »

Le 5 ème et dernier panel du Fonuf s’est tenu ce samedi 4 mai 2019 et il mettait en valeur le ministre de l’enseignement supérieur Abdoulaye Yero Validé, le journaliste blogueur Papa Ismaël Dieng du Sénégal et Tidjane Diallo.

Le thème du panel était les TIC dans la gouvernance locale.

A la question introductive du modérateur cyriak Gbogbou à savoir quelle définition les panelistes donnaient à la bonne gouvernance, le ministre Yero Baldé  a répondu que la question trouvait réponse dans tous les aspects : économique, social, politique.

Plus funambule et surtout moins ceremonieux papa I. Dieng a répondu que pour sa part, c’est:

<< La gestion vertueuse des mandats conférés.>>

Tidjane Diallo, lui a pointer du doigt, les collectivités qui ont du mal à se gérer, s’organiser alors que si elles utilisent le numérique, leurs problèmes peuvent se résoudre.

Les TIC pour lui, c’est aussi un appui à la prévision des politiques publiques, ainsi que l’identification et la localisation.

Revenant à la charge, Papa I. Dieng a rappelé qu’à travers les TIC, les démocraties longtemps représentatives sont devenues des choses à la veille citoyenne.

Interpellé sur la même question, le ministre Yero Baldé a rappelé que la Guinée, à son sens, est pionnière de la publication des contrats miniers, puis au ministre de l’enseignement de poursuivre :

<<Nous avons demandé à toutes les universités de créer des sites spécifiques pour informer les citoyens…>>

Tidjane Diallo, lui a surtout déploré que bien d’étudiants guinéens en France, ne peuvent rentrer car sans point de chute professionnel, pour lui un fichier numérique était nécessaire pour les fois où la patrie leur  ferait appel.

A la question de l’adaptabilité des seniors au pouvoir Papa I. Dieng a répondu :

<<Quand les faits s’imposent aux administrateurs, ils s’adaptent…>>

Sur la connexion internet sur les campus guinéens, le ministre Yero Baldé a répondu ainsi qu’il suit:

<<Comme la fibre est là, nous attendons, car jusque là, il reste un point encore à franchir…>>

Sur la question de la veille citoyenne, Papa I. Dieng, décidément, la star de ce panel a estimé que les pays africains font de plus en plus des efforts dans ce sens tout en rappelant que la Côte dIvoire et le Sénégal sont les pionniers dans ce sens.

Il a aussi mentionné les diverses sources prises en compte par les entités de veille, c’est notamment : les documents institutionnels,les articles de presse, les études indépendantes et les témoignages ou retours citoyens.

Ousmane K. Tounkara

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »