Suite à la libération mercredi 07 mars 2018 par le procureur du tribunal de première instance de Dixinn des sept présumés escrocs à Qnet, le secrétaire à la présidence, responsable des services spéciaux chargés de la lutte contre la drogue et le crime organisé condamne cette décision qui selon lui est « injuste ».

Joint au téléphone jeudi 08 mars, Colonel Moussa Tiegboro Camara a réagi en disant que cela est une honte nationale aujourd’hui, que ces gens là soient libérés sans même qu’ils ne fassent 2 minutes au tribunal.

«  Nous ils nous ont proposé ici 300 millions de franc guinéens on a refusé. Mais il parait qu’ils n’ont même pas payé 50 millions là-bas et ils les ont été libérés pendant qu’il y a tellement de victimes de leur arnaque ».

Poursuivant ses explications, il a indiqué que quand ces présumés arnaqueur ont été arrêtés par le crime organisé, leur PV a été fait comme d’habitude, ils ont été envoyés devant le procureur de Dixinn, c’est ce dernier qui devait les placer sur mandat de dépôt. Mais il semblerait que terrain de la « corruption » était déjà préparé à ce niveau. Quand ils sont partis là-bas directement on les a mis en liberté à cause d’une insignifiante malgré le danger qu’ils ont commis.

«  Si ce n’est pas à cause de l’argent comment est-ce que cela est possible avec toutes ces victimes là dans le pays. 108 milles abonnés, quand on prend 500 dollars par personne, si tu multiplie ça, ça te fait 54 millions de dollars US. Ce qui fait plus de 400 milliards de franc guinéens. Alors comment on peut libérer ces gens comme ça ? Mais l’argent ne ment pas », a-t-il regretté.

Selon des sources d’information, Qnet serait reconnu sur le plan international comme une entreprise qui arnaque des pauvres citoyens. Malgré l’effort du ministre de la justice maitre Cheick Sacko pour la reforme de la justice guinéenne, il faudrait aussi l’implication du président de la république, Alpha Condé pour sauver le pays de corruption et de l’injustice.

Car, selon notre constat, il y a des gens qui piétinent l’effort des autres à cause des petites sommes d’argents. Dans la mesure où on peut libérer ces genres de personnes indexées par de nombreux citoyens victimes, sans que justice ne soit faite, cela démontre combien de fois que le pays est en danger. Car un pays où la justice est corrompue c’est comme vie sans espoir.

Si on ne soigne pas cette injustice, force est de reconnaitre que les investisseur n’auront pas le courage de venir vers la Guinée pour investir.

Selon Colonel Tiegboro, cette entreprise n’est pas dans les règles de l’État, ni le ministère du commerce, ni personne n’est informé d’eux de façon légale.  « Ils sont en train d’escroquer les gens ».

De Conakry à Labé, Kankan passant par la forêt, il y a des milliers de personnes qui ont été victimes d’arnaque de la part de Qnet. Il y a même un procès sur cette affaire qui est en train de se passer actuellement à Labé.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata .com

Tel : (+224) 656 77 52 34

PARTAGER