orangeguinee guicopresse UBA

Le président de l’INIDH sur ses priorités « le travail que je vais faire ne sera pas en tant que commentateur »

Installé dans ses fonctions la semaine derniere, le nouveau président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains, Alya Diaby nous a étalé ses priorités pour le bon fonctionnement de l’INIDH.

Selon lui, à ce niveau il y a des priorités à court termes, les priorités à moins termes et les priorités à longue terme.

« Dans l’urgence ce que nous allons faire c’est de donner une image de la visibilité à l’INIDH, faire connaitre le mandat de l’INIDH qu’on a toujours assimilé à une ONG de dénonciation. Il y a des ONG qui s’occupent de ça. Donc, nous sommes une institution indépendante. Nous avons un rôle à faire valoir et à faire connaitre. Donc, il faut d’abord partager avec la communauté nationale et les citoyens dans leur ensemble« .

Ensuite, il a ajouté qu’ils ont l’obligation de présenter un rapport national à la fin de l’année. Ça fait trois ans que l’INIDH n’a jamais produit un rapport national.

« Nous avons l’intention de produire pour une fois un rapport national et au niveau de la CEDEAO, le 31 juillet est la date butoir pour que toutes les INIDH du réseau ouest africain présentent leur rapport. Ensemble, nous allons faire le rapport régional pour l’INIDH. En dehors de ça, nous avons l’obligation d’assoir une administration au niveau de l’INIDH, ce qui n’existe pas jusqu’à présent. Nous avons l’obligation de rétablir la confiance avec l’Etat et les partenaires, ce qui jusqu’à présent n’a pas été le cas ».

Plus loin; M. Diaby a dit qu’ils ont aussi l’obligation d’assoir leur mandat, de faire en sorte d’incorporer les standards internationaux et faire en sorte que l’INIDH de la Guinée soit conforme aux Standards et à ce qu’on appelle les principes de paris.

« Nous allons agir dans les respects de tout ce qu’on appelle le respect du genre. Nous allons travailler dans le respect des principes concernant les droits des migrants. Nous allons agir dans le respect des objectifs du développement durable (ODD).

L’INIDH est une institution constitutionnelle qui a des compétences et un mandat fixe et déterminé. Nous avons l’obligation d’assumer et nous allons travailler avec les ONG dans le respect de nos différences. Puis qu’on est différent, on ne peut pas mettre les chèvres et les moutons ensembles« .

L’absence du président sortant d’INIDH Mamady Kaba à la cérémonie d’installation d’Alya Diaby

Pour M. Diaby, M. Kaba est mieux placé pour repondre à cette quastion. Le travail que lui, il va faire dans cette institution ne sera pas en tant que commentateur, c’est plutôt en tant qu’acteur. « Je vais travailler et agir et demander à être jugé sur ce que je vais faire. Je suis un homme de concret, je ne travaille pas dans l’expectative, je ne suis pas un homme qui commente les intentions des gens« , a-t-il conclu.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel: (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »