Ce 6 novembre 2018, le siège de l’AES reflue de monde et un parterre de personnalités venues de tous les horizons sont présentes.

Parmi ces VIP, le ministre d’État secrétaire général du gouvernement sénégalais, le ministre de la culture, le ministre gambien des AE, celui congolais de l’environnement.

Aussi fiers de la distinction, les étudiants guinéens à Dakar réunis en une amicale ont marqué de leur présence à la cérémonie.

Puis, les distinctions qui sont une reconnaissance de l’association des écrivains du Sénégal à leurs pairs africains ont été remises aux lauréats de cette année.

Le prix du conte doté du prix Birago Diop à la pastorale du surnom de la patrie monitrice et littéraire Hadja Koumanthio Diallo et celui du roman doté du prix Sembene Ousmane au gabonais Joël Éric Bekale.

Pour rappel, dès réception de la correspondance lui annonçant sa distinction, la pastorale l’avait dédiée à son équipe de conteurs du musée et à la radio Espace qui a aménagé un espace adéquat au réveil de l’école du gai savoir.

Ousmane K. Tounkara pour Aminata.com

PARTAGER