Des sources sécuritaires rapportent qu’un groupe de bandits habillés en treillis militaire a emporté plus de 60 millions de francs guinéens(GNF) dans l’attaque du domicile d’un humanitaire dans la nuit du lundi 28 au mardi 29 octobre 2013 dans la commune urbaine de Dubreka.

Les mêmes sources ont fait savoir que ces bandits ont fait cette opération sous une forte pluie aux environs d’une heure du matin.

 

Selon des informations recueillies sur place, les malfrats lourdement armés ont mis les membres de la famille de cet humanitaire au respect avant de procéder à une fouille systématique de sa maison.

« Les bandits ont emporté avec eux plus de 60 millions de GNF, 5 750 euros, des appareils photos numériques, des bijoux et plusieurs autres objets de valeur », explique un membre de la famille victime.

 

Cette attaque vient s’ajouter aux nombreuses autres enregsitrées à Conakry, parfois avec des pertes en vies humaines comme c’est le cas dimanche dernier de M. Kaba, un haut cadre de la réforme administrative de l’Etat qui a succombé à ses blessures et de deux jeunes tués dans un télécentre à Bonfi. Avec les sentences complaisantes de la justice, les populations se demandent bien que faire s’il faut se cacher la journée et se terrer la nuit sans la possiblité de sauver sa peau.

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
+224 622 30 49 42

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here