Le chanteur Fodé Fatako victime d'attaque à main armée
Le chanteur Fodé Fatako victime d'attaque à main armée

En partance pour Conakry, l’un des héritiers de feu Sékouba Fataco Kouyaté a subi la loi des coupeurs de route dans la journée du jeudi 31 mai 2019.

Invité pour l’un des nombreux show marquant la fin du jeûn musulman, Fodé Kouyaté et de danseurs qui l’accompagnent ont été pris en respect, battu et dépouillé de leurs biens de valeur ( téléphones et argent).

Joint au téléphone par notre rédaction Fodé Kouyaté a raconté sa mésaventure.

<< Après qu’on ait dépassé Kindia, vers Kouria, des hommes armés ont surgi, nous intimant l’ordre de garer mais nous avons voulu désobéir alors,ils ont tiré sur les pneus de notre véhicule nous obligeant à l’arrêt.Alors, ils sont tombés sur nous, nous ont fouillé pris nos téléphones, et notre argent 4 millions cinq cent milles, deux danseurs qui m’accompagnent ont voulu négocier, ils les ont battu.Les danseurs se nomment El kouze et Doura…

Nous n’avons pas vu qui nous attaquait parce que le premier portait une cagoule, il nous pris en respect, nous obligeant à nous coucher sur le ventre, quand ils s’éloignaient on a compris qu’ils roulaient dans une voiture de sport rouge en direction de Kindia.

Ils parlaient pular et nous ont dit dans cette langue de leur remettre nos biens ou qu’ils nous tueraient sans hésiter.>>

Ousmane K. Tounkara