Le monde entier ne tarit pas d’hommage à Nelson Mandela qui, plus que quiconque a su  tracer un code de bonne conduite aux dirigeants de la planète et singulièrement à ceux du continent Africain.
Aujourd’hui, aux quatre coins du monde les hommes politiques vantent les qualités hors paires de Nelson Mandela et son héroïsme légendaire pour le triomphe enfance de la liberté, de la justice et de la tolérance.

 

Aucune voix discordante ne s’est fait entendre pour parler d’une quelconque faiblesse de “l’homme modèle” comme si tout était parfait en lui depuis sa tendre enfance jusqu’à sa mort.
Bien sûr, l’on est convaincu que nul n’est parfait, mais les qualités extraordinaires du héros ont fini par balayer comme une baguette magique ce qu’il pouvait avoir comme insuffisances et faiblesses.

 

Mandela qui reste un flambeau moral pour l’humanité devrait éclairer les hommes politiques et les dirigeants africains afin qu’ils se mettent exclusivement au service de leurs peuples qui ne souhaitent que vivre dans la paix, la liberté et la responsabilité.
Au-delà de l’hommage mondial, le prix Nobel de la paix devrait être un  exemple à suivre. Car, l’héritage qu’il laisse aux peuples du monde reste inépuisable afin qu’il soit  pour un modèle une école qui ouvre la porte à un renouveau africain où l’intolérance et les violations flagrantes des droits humains seront à jamais bannies des comportements des gouvernants et des gouvernés.

 

Cette icône mérite d’être largement connue dans les salles de classe des écoles afin que l’oubli ne vienne balayer sa gigantesque œuvre de dimension universelle. C’est pourquoi, au-delà de l’hommage émouvant rendu ce Héros mondial, il vaut mieux travailler pour  perpétuer son œuvre.

 

Elhadj Abdoulaye Diallo, pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here