A LA UNESocieties & Divers

Labé_Le SMIG passe de 440.000 à 540.000 GNF: l’État peux mieux faire pensent des citoyens

Le SMIG passe de 440.000 à 540.000 en Guinée, ainsi en a  décidé le gouvernement de transition qui valorise le montant de100.000 francs guinéens(GNF).
Somme, dans l’ensemble jugée comme dérisoire au regard  du niveau de vie actuel et du coût  du panier de la ménagère.
Jeune citoyen, Mamadou Saliou Diallo explique ce qu’il suit :
«Dans un premier temps, on peut considérer que la somme n’est pas suffisante compte tenu de la situation. Deuxièmement, c’est un salaire minimal, il peut évoluer la visée de l’État et des syndicats et de ne pas aller en deçà… ».
Oury Baillo Diallo partage cet avis et explique qu’il y a trop de problèmes d’emplois et de qualification et trop d’emploi sans contrat dans ce pays, chose qui dit il est anormale.
Revenant à la charge, le premier interlocuteur estime que l’État brille par son absence et qu’on ne peut malheureusement compter sur l’inspecteur régional du  travail.
Pour Saliou Diallo, il faut la  collaboration des employeurs qui devront miser sur la rentabilité qu’elle devra mieux gérer .
Tkillah Tounkara
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »