A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ Les attaques sur les routes exaspèrent les acteurs du secteur des transports

Après une énième attaque perpétrée sur l’axe Mamou-Labé jeudi dernier, l’affaire devient une arête à la gorge des autorités.

Le dernier chauffeur victime attaquée entre lundi et Mamou au niveau de Tamagaly dans un endroit appelé Boucherie explique que les tirs perpétrés par ses agresseurs ont coûté la vie à un de ses passagers sans compter qu’une balle lui a éraflé la nuque et une autre lui a touché la jambe.

Autre chauffeur, Thierno Mamadou parle du fait que c’est le 7 eme cas au cours de la même semaine et trois axes sont particulièrement à risque à son sens: kindia-Mamou, Mamou- Dalaba et Mamou- Dabola qui sont devenus de vrais points dangereux.

Samedi, les professionnels du transport ont improvisé une marche pacifique en direction du gouvernorat, histoire de montrer les douilles issues des tirs essuyés et les impacts de balle sur certains engins.

Le secrétaire général du syndicat des transports explique que lundi 28 novembre une rencontre d’avec ses pairs des autres préfectures ainsi que la hiérarchie de Conakry et il promet que la sécurité des chauffeurs sera l’un des sujets au menu de ses travaux.

Tkillah Tounkara

A LIRE =>  Labé: des intrants médicaux en péremption versés à Garambé
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »