Deux jours après leur arrestation, les cinq communicants du RPG-Arc-en-ciel et celui de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ont été libérés ce vendredi 13 avril 2018, apprend-on d’une source proche du dossier.

Poursuis par la cellule Balai citoyen pour incitation à la haine et à la violence à travers des messages sur Facebook, ces 5 militants du RPG et celui de l’UFDG avaient été inculpés et écroués à la maison centrale de Conakry.

Selon notre source, ces jeunes sont libres mais ils sont mis sous contrôle contrôle judiciaire en attendant leur jugement.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER