Un adulte de 40 ans est tombé sur une malade mentale à Taïré 2 non loin de N’Dianyâbhé dans la commune urbaine de Labé, a appris Aminata.com de source policière.
Ce cas de viol a été commis le 1er novembre dernier alors que l’accusé rentrait de la prière du vendredi. Rapidement maîtrisé par la population, Mamadou Aliou Barry, originaire de Donghol N’Dayêbhé, un autre quartier de la commune urbaine de Labé a été déposé au commissariat central de police via la garde communale.

 

Le capitaine Sadou Baldé, chargé de la police judiciaire qui suit le dossier au commissariat central estime que l’accusé et la victime ont tous un problème de santé mentale.
Au moment où nous mettions cette triste nouvelle en ligne, l’officier de police judiciaire disait attendre les instructions du procureur de la république près le tribunal de première instance de Labé sur l’orientation à donner à l’enquête.
En attendant, il convient de signaler que beaucoup de citoyens de Labé prennent avec des pincettes l’observation de l’officier de police judiciaire qui dit que le prévenu est un malade mental, au même titre que sa victime.

 

Idrissa Sampiring DIALLO pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here