TPI de Mafanco: Badra Koné condamné à 3 ans de prison, 1 an pour l’artiste Élie Kamano

Badra Koné, 2e vice-maire de Matam et secrétaire à la jeunesse de l'Union des forces républicaines
Badra Koné, 2e vice-maire de Matam et secrétaire à la jeunesse de l'Union des forces républicaines

Le tribunal de première instance de Mafanco a rendu son verdict à 15 heures 45 minute ce mardi 22 octobre 2019 dans le procès qui oppose le ministère public à un groupe d’opposants à un changement constitutionnel en Guinée.

Élie Kamano, artiste Raggae Man et leader politique et Ibrahima Keita du parti de Colonel Misbaou Sow condamnés à un an de prison assorti de 6 mois de sursis chacun.

Badra Koné 2e vice-maire de la commune de Matam et secrétaire national de la jeunesse de l’Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré écope de 3 ans de prison dont 2 ans avec sursis et 500 mille francs guinéens d’amende.

Les peines contre la quinzaine d’autres prévenus varient de deux à 4 mois.

Dès l’annonce de la sentence, les avocats de la défense ont promis d’interjeter appel.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942