Des jeunes en colère se sont attaqués vendredi nuit à certaines buvettes dans la commune urbaine de Labé, a constaté sur place Aminata.com. Cette campagne de nettoyage de la ville de Labé de ses nids de bandits sur fond de violence déclenchée cette nuit fait suite à une initiative du préfet commandant Mamadou Lamarana Diallo qui a abouti à l’identification de 180 maquis dans la cité.
La commission préfectorale ajoute avec regret que la ville de Labé consomme actuellement 360 mille boîtes et bouteilles de boissons alcoolisées par mois pour un équivalent de 2 milliard 800 millions de francs guinéens.

 

L’initiative du préfet qui a été vivement saluée par la notabilité et le conseil islamique local aurait permis de réduire de 60% cette consommation locale. N’empêche! Samedi matin, de nombreux observateurs ont condamné et déploré, au nom du principe de laïcité de l’État, la violence qui a ciblé vendredi nuit des édifices privés. Pour le moment, nous n’avons enregistré aucune réaction officielle de la part des autorités locales.

 

Idrissa. Sampiring. Diallo pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here