La cérémonie d’inhumation du jeune commerçant qui a été tué par le camion de la police à Labé s’est déroulée sur fond de tension à Hansaguéré, district de Labédheppéré dans la sous-préfecture de Garambé, à 15 kilomètres au sud de Labé, a appris Aminata.com.
La délégation des autorités régionales et préfectorales de Labé qui étaient accompagnée de l’Imam Elhadj Thierno Badrou Bah a été confrontée à des difficultés liées à la détermination des jeunes à rejeter tout compromis pouvant aboutir à l’impunité dans cette affaire.

 

Des jeunes en colère qui ont participé aux funérailles de Diallo Abdoulaye scandaient des slogans hostiles au préfet de Labé. Le commandant Mamadou Lamarana Diallo est accusé d’avoir banaliser ce drame. Il aurait été informé de l’accident à 22 heures. Mais, il ne se serait pointé à la morgue de l’hôpital régional de Labé qu’aux environs de 4 heures du matin.

 

Selon nos informations, le sac de riz que les autorités de Labé ont présenté à la famille éplorée de Garambé a été refusé. Les jeunes du coin avaient prévenu avec fermeté la notabilité locale qu’ils allaient brûler la concession où le cadeau sera déposé. C’est pourquoi, prenant la menace au sérieux, aucun chef de famille n’a voulu accepter l’offrande dite empoisonnée.
Le commandant Mamadou Lamarana Diallo, déprimé, est revenu à Labé avec son sac de riz, rapporte-t-on de source proche de la famille éplorée.

 

Il faut dire que le préfet  fait mauvaise presse ces derniers temps à Labé. Il s’est mal affiché pendant la campagne des élections législatives du 28 septembre 2013. Période au cours de laquelle on l’accuse d’avoir tenu des propos inappropriés lors d’une tournée qualifiée de propagande en faveur du parti au pouvoir dans les collectivités relevant de son territoire géopolitique.
Aux dernières nouvelles, la famille et les proches de la victime sont en concertation pour la suite à donner à cette affaire….

 

Idrissa Sampiring DIALLO pour Aminata.com 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here