Moins d’un mois après la démission du président de conseil de Mosquée Elhadj Mamadou Bobo Diallo ,les citoyens des lieux ont jeté leur dévolu sur un homme pour le remplacer même si les services rendus par l’homme au quartier sont incommensurables de leur point de vue.

Sur la question de ce remplacement le vice président de la délégation spéciale de Labé a voulu éclairer la lanterne publique :
« il y a près d’un mois le chef du conseil de quartier de Mosquée Elhadj Bobo nous a adressé une correspondance comme quoi le poids de l’âge et ses occupations ne lui permettent plus de suivre les activités du quartier et pour cela il demande à être remplacé, on l’a alors chargé de rencontrer les chefs de secteur en accord avec la population, ils ont trouvé un remplaçant en la personne de Tintin. »

Le nouvel homme fort des lieux est Ibrahima Sory Diallo surnommé ‘’maitre Tintin’’ :
« je suis très fier de l’honneur qu’on m’a accordé en me portant à la tête du quartier je vais mobilisé tout le monde pour qu’il n’y ait aucune différence entre nous….je demande aux vieux de m’apporter leur sage conseils, aux jeunes de m’épauler ,bien sur que j’ai des projets mais je veux qu’ils restent confidentiels pour le moment…. »

Certes ,les citoyens ont dans une démocratie parfaite exprimé leur volonté que la délégation spéciale avalise mais il restait à l’équipe communale de formaliser ce choix et à remettre les sceaux du quartier .L’ancien chef de quartier ,il faut le souligner a été remercié avec chaleur pour tout le combat qu’il a mené pour l’émergence du quartier et se retire avec une solide côte de popularité et surtout le respect de ses administrés.
Selon les prévisions de l’équipe communale ,Monsieur Ibrahima Sory Diallo devait être investi dans ses nouvelles fonctions le vendredi 8 septembre.

Il est bon de préciser que le nouvel homme fort de Mosquée a lui aussi sa petite côte de popularité car en période de sécheresse ,il a pris l’habitude de prendre ces camions citernes pour arroser les zones les plus poussiéreuses de la ville comme Domby et Donghora sans contrepartie aucune.

Ousmane Koumanthio Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here