Labé : le passage de Paul Moussa Diawara fait des dégâts collatéraux
5 (100%) 1 vote

Le passage  de  Paul Moussa Diawara a  Labé  fait  naitre  une  certaine interrogation dans la  cité de  Karamoko  Alpha. La réception était  apolitique  crie le  directeur  régional  de  l’OGP  Binani  Bah qui a  cherché  a  mobiliser foule  pour  son  patron, nous  avons compris  que  son  arrivée  était  politique rétorquent les  jeunes  qui  ont  boudé  sa  réception.

Alors  dès  de  lundi  28 novembre au  lendemain  de  sa  réception  ,le  siège  de  la  MUTRAGUI, compagnie  locale  d’assurance  pilotée  par  Aboubacar  Siddi Keita alors  coopté  pour coordonner  l’arrivée  de  Mr  Diawara  si  elle  n’est  pas  politique.

Mr  Keita ne  trouve  aucune autre  explication  qu’une  vendetta  perpétrée  sur  lui et  bien  entendu  compte faire  valoir  ses  droits devant  les  juridictions.

« c’est  un  règlement  de  compte ,ils  ont  voulu tenir compte peut  être  de  ma  neutralité politique  vis  à  vis de  leur  parti  politique ou  de  l’appartenance  à  une  autre  obédience  pur  fermer  mon  bureau  parce  que  j’ai  refusé  d’adhérer  à  leur  mouvement.

Franchement  je  sus  tombé  des  nues lorsque  j’ai vu   cet  écart et  d’abord j’ai  reçu la  première  facture  en  juillet 2017 de  l’année  en  cours c’est  à dire le  premier  juillet et  qui  fait  720000 et  quelques  jetons et  je  reçois  le 28/11/17 de  la  même  année qui tient  compte  d’un  arriéré de  2016,ce  qui  ne  s’explique  pas  parce  qu’en  2016 l’OGP n’était  pas  à Labé, deuxième  il  parle d’un  arriéré  de  2017 qui est  l’année  en  cours autrement  dit où  je  suis  censé  encore de  m’exécuter sans pour  autant avoir  une  quelconque pénalité parce que  l’exercice n’est  pas  écoulé… »

Le  sieur Bouba  Keita  déplore que  le  bureau  tenant  à une  maison  d’habitation  a  été  fermé sans  susciter  sa  réaction mais  il   se  réserve  de  faire  valoir  ses  droits et  dans  un  court délai car  il  parle  du  premier  jour  de  la  semaine à venir. Notre  rédaction  attend  dans  les hures  à  venir  la  réaction du  directeur  régional  de  l’OGP Binani  Bah. Aux dernières nouvelles, grâce à  une médiation du préfet, un terrain d’entente a été trouvé par les deux parties. L’établissement sera rouvert dès demain samedi.

                                                                                                                                       Ousmane  K. Tounkara

 

PARTAGER