Labé : ouverture du procès d’un escroc aux multiples forfaits

Top de nos lecteurs

Et si les guinéens sont favorables à une loi sur la castration des violeurs?

C'est depuis plusieurs années secret de polichinelle, le viol prend des proportions alarmantes en république de Guinée, au point où la récurrence  des cas...

Manifestation du 8 juillet: “c’est une occasion de mettre Alpha Condé hors d’état de nuire”, selon le GOHA

DECLARATION  Conformément à la décision du FNDC d’organiser une marche de protestation le 08 juillet sur l’ensemble du territoire national, contre la soi-disante nouvelle constitution,...

Labé : un accord tiré par les cheveux entre fondateurs d’écoles privées et enseignants du SEBGUI

Comme promis par le préfet Safioulahi Bah aux élèves qui lui ont rendu visite mercredi, fondateurs d'écoles privées et enseignants en grogne du SEPGUI...

Un garçon meurt victime électrocution sur un manguier

Quelques minutes avant le crépuscule  de ce mercredi à Ndiolou,secteur du quartier Pounthioun, un garçon d'entre quatorze et quinze an d'âge  est mort électrocution...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

La montre indiquait 13 h quand le dixième cas programmé sur le rôle a démarré dans un  TPI plein comme un œuf et où la bavette était snobée par la majorité des citoyens présents.

Poursuivi sous les chefs d’accusation d’escroquerie et d’usurpation d’identité, Abdoulaye Bah n’a pas nié les charges et  a même  fait mieux en expliquant fidèlement ses coups, lui qui se faisait passer pour un magistrat respectable afin de mieux endormir la méfiance de ses victimes.

A LIRE =>  COVID-19 : l'OIM forme plusieurs femmes venant des cinq communes de Conakry

Victimes parmi lesquelles, il y avait Amadou Diouldé Bah marchand de Pita à qui il demandait ponctuellement de lui faire des dépôts d’argent qu’il réglait progressivement chaque fois qu’il bernait quelqu’un, à cet homme il devait 900 000 francs qu’il n’avait pas pu régler car étant été interpellé avant.

L’escroc devait aussi 1900000 à dame Safiatou Bah marchande domiciliée à Mosquée (Labé) sans compter les dommages et intérêts, 810000 pour le caporal  chef François Koivogui agent des eaux et forêts e Pita pour un téléphone, 1686000 pour un autre marchand dénommé Amadou Tidjane, deux sacs de lait pour le sieur  Ndiaye qui ne s’est pas présenté à l’audience de ce mercredi, absent également Mamady Bah dont on ne connait ps les griefs contre le prévenu.

Après les débats où les magistrats semblaient plus s’appesantir sur l’usurpation d’identité, le procureur près le TPI a requis la peine de trois ans pour la répression des forfaits du sieur Abdoulaye qui attendra la semaine prochaine pour être fixé sur son sort car l’audience a été  ramené à huitaine.

A LIRE =>  Cour d'appel : Foninké Menguè retourne en prison

Ousmane K. Tounkara

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Et si les guinéens sont favorables à une loi sur la castration des violeurs?

C'est depuis plusieurs années secret de polichinelle, le viol prend des proportions alarmantes en république de Guinée, au point où la récurrence  des cas...

Manifestation du 8 juillet: “c’est une occasion de mettre Alpha Condé hors d’état de nuire”, selon le GOHA

DECLARATION  Conformément à la décision du FNDC d’organiser une marche de protestation le 08 juillet sur l’ensemble du territoire national, contre la soi-disante nouvelle constitution,...

Labé : un accord tiré par les cheveux entre fondateurs d’écoles privées et enseignants du SEBGUI

Comme promis par le préfet Safioulahi Bah aux élèves qui lui ont rendu visite mercredi, fondateurs d'écoles privées et enseignants en grogne du SEPGUI...

Un garçon meurt victime électrocution sur un manguier

Quelques minutes avant le crépuscule  de ce mercredi à Ndiolou,secteur du quartier Pounthioun, un garçon d'entre quatorze et quinze an d'âge  est mort électrocution...

Labé : les élèves prennent la rue et s’adressent au préfet

Les élèves des écoles privées de Labé appuyés par  le collectif des élèves de la ville ont battu le pavé. Ce mercredi pour exprimer...
0 Shares
x