orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Labé : ouverture du procès d’un escroc aux multiples forfaits

La montre indiquait 13 h quand le dixième cas programmé sur le rôle a démarré dans un  TPI plein comme un œuf et où la bavette était snobée par la majorité des citoyens présents.

Poursuivi sous les chefs d’accusation d’escroquerie et d’usurpation d’identité, Abdoulaye Bah n’a pas nié les charges et  a même  fait mieux en expliquant fidèlement ses coups, lui qui se faisait passer pour un magistrat respectable afin de mieux endormir la méfiance de ses victimes.

Victimes parmi lesquelles, il y avait Amadou Diouldé Bah marchand de Pita à qui il demandait ponctuellement de lui faire des dépôts d’argent qu’il réglait progressivement chaque fois qu’il bernait quelqu’un, à cet homme il devait 900 000 francs qu’il n’avait pas pu régler car étant été interpellé avant.

L’escroc devait aussi 1900000 à dame Safiatou Bah marchande domiciliée à Mosquée (Labé) sans compter les dommages et intérêts, 810000 pour le caporal  chef François Koivogui agent des eaux et forêts e Pita pour un téléphone, 1686000 pour un autre marchand dénommé Amadou Tidjane, deux sacs de lait pour le sieur  Ndiaye qui ne s’est pas présenté à l’audience de ce mercredi, absent également Mamady Bah dont on ne connait ps les griefs contre le prévenu.

Après les débats où les magistrats semblaient plus s’appesantir sur l’usurpation d’identité, le procureur près le TPI a requis la peine de trois ans pour la répression des forfaits du sieur Abdoulaye qui attendra la semaine prochaine pour être fixé sur son sort car l’audience a été  ramené à huitaine.

A LIRE =>  UBA démarre l'année 2021 en force, avec une croissance de son bénéfice après impôt de 27 % et un rendement moyen du capital de 20,5 %

Ousmane K. Tounkara

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »