Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Top de nos lecteurs

Et si les guinéens sont favorables à une loi sur la castration des violeurs?

C'est depuis plusieurs années secret de polichinelle, le viol prend des proportions alarmantes en république de Guinée, au point où la récurrence  des cas...

Manifestation du 8 juillet: “c’est une occasion de mettre Alpha Condé hors d’état de nuire”, selon le GOHA

DECLARATION  Conformément à la décision du FNDC d’organiser une marche de protestation le 08 juillet sur l’ensemble du territoire national, contre la soi-disante nouvelle constitution,...

Labé : un accord tiré par les cheveux entre fondateurs d’écoles privées et enseignants du SEBGUI

Comme promis par le préfet Safioulahi Bah aux élèves qui lui ont rendu visite mercredi, fondateurs d'écoles privées et enseignants en grogne du SEPGUI...

Un garçon meurt victime électrocution sur un manguier

Quelques minutes avant le crépuscule  de ce mercredi à Ndiolou,secteur du quartier Pounthioun, un garçon d'entre quatorze et quinze an d'âge  est mort électrocution...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.
Au cours d’un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s’est prononcé sur la falsification supposée de la nouvelle Constitution.
Dans sa déclaration, Mohamed Lamine Bangoura a indiqué sa position suite à cette polémique qui fait couler des salives dans la cité.

<< Notre rencontre de ce jour vise à vous entretenir sur le débat en cours latif à la constitution du 22 mars 2020.

A cet égard, il y a lieu de rappeler que le texte en question à fait l’objet de plusieurs consultations et autant d’amendement pour prendre en compte toutes les préoccupations de l’ensemble des guinéens.
C’est suite à tout cela qu’après l’avis de la cour constitutionnelle, le projet a été soumis au référendum et adopté le 22 mars 2020 avec la proclamation de la victoire du OUI par la CENI et confirmé par l’arrêt AE007 du 03 avril 2020 qui l’a proclamé comme étant la Constitution de la République de Guinée >>, a-t-il déclaré.
Poursuivant son intervention, le Ministre a souligné qu’en conséquence, l’adoption du texte final par le référendum met hors d’usage tous les documents qui ont contribué à son élaboration.
<< La proclamation du texte constitutionnelle est intervenue par décret D/2020/073/PRG/SGG du 6 avril avril 2020 et publié au Journal Officiel de la République du 14 avril 2020.
C’est fort de cette légitimité constitutionnelle que ce texte est applicable et opposable à tous>>, a précisé Mohamed Lamine Bangoura.
 
Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com
A LIRE =>  Formation des guinéens: Une communauté de plus de 10.000 membres dont 3.632 élèves et étudiants sont sur Magoe-Éducation
- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Et si les guinéens sont favorables à une loi sur la castration des violeurs?

C'est depuis plusieurs années secret de polichinelle, le viol prend des proportions alarmantes en république de Guinée, au point où la récurrence  des cas...

Manifestation du 8 juillet: “c’est une occasion de mettre Alpha Condé hors d’état de nuire”, selon le GOHA

DECLARATION  Conformément à la décision du FNDC d’organiser une marche de protestation le 08 juillet sur l’ensemble du territoire national, contre la soi-disante nouvelle constitution,...

Labé : un accord tiré par les cheveux entre fondateurs d’écoles privées et enseignants du SEBGUI

Comme promis par le préfet Safioulahi Bah aux élèves qui lui ont rendu visite mercredi, fondateurs d'écoles privées et enseignants en grogne du SEPGUI...

Un garçon meurt victime électrocution sur un manguier

Quelques minutes avant le crépuscule  de ce mercredi à Ndiolou,secteur du quartier Pounthioun, un garçon d'entre quatorze et quinze an d'âge  est mort électrocution...

Erreur de la base de données WordPress : [Duplicate entry '2269569' for key 'PRIMARY']
INSERT INTO `vqhun_transients` (`transient_name`) VALUES ('fb_1e3b73f3d64d6e24aae000f0f6484d78')

Erreur de la base de données WordPress : [Duplicate entry '2269569' for key 'PRIMARY']
INSERT INTO `vqhun_transients` (`transient_name`) VALUES ('twitter_6bdc2554f5a9bae21742fd6dd285cffd')

Erreur de la base de données WordPress : [Duplicate entry '2269569' for key 'PRIMARY']
INSERT INTO `vqhun_transients` (`transient_name`) VALUES ('fb_3e4376802f506c63e77a804237516ca3')

Erreur de la base de données WordPress : [Duplicate entry '2269569' for key 'PRIMARY']
INSERT INTO `vqhun_transients` (`transient_name`) VALUES ('twitter_9b22eeef86301fe171a50777b38c6e67')

Erreur de la base de données WordPress : [Duplicate entry '2269569' for key 'PRIMARY']
INSERT INTO `vqhun_transients` (`transient_name`) VALUES ('linkedin_5bdb07dcf7580acf14c7f34112640b75')

0 Shares
x