Le procès d’un groupe  de 5  personnes impliquées  dans  la décapitation  d’une  vieille  en  aout 2017 à Garky dans  la  sous  préfecture de  Popodara sest  tenu  en  debut de semaine  au TPI  de  Labé sous la  présidence  du  juge Laye Kourouma.

4/5 prevenus se  sont  présentés à la  barre, il s’agit  de Mamadou Alpha Diallo, Mamadou Aliou Diallo, Alhassane Keita et  le  principal suspect Amadou Sadio Diallo. Le cinquième membre  du  groupe  étant  décédé  en  détention.

Le procureur  a expliqué que le  4 personnes  qui  ont  défilé  à  la barre  ne  pouvaient  être  condamnés  pour  quoi que  ce  soit  lié à  ce  crime.

L’avocat des prévenus a  renchérit qu’ils  n’étaient  en  rien impliqué et  que  c’et  le  jeune  Amadou Sadio qui  a  cité  son  père  comme  auteur du  crime avant  de  se  dédire, d’ailleurs  l’état  psychologique de ce jeune  homme  est  mis  en  doute  car il avait même affirmé  avoir  perdu  son  père  et  qu’il l’a ressuscité.

Donc les  prévenus, Mamadou Apha Diallo, Mamadou Aliou Dallo, Alhassane Keita ont  bénéficié d’un  non lieu tandis  que Amadou Sadio Diallo est  astreint à une consultation psychiatrique.

Rappel des  faits, en août 2017 Djouhe Bhoye Dallo vieille dame avait  été décapitée et  sa  tête  a été retrouvée à proximité du  domicile familiale  du jeune Amadou Sadio Diallo.

                                                                                                                                           Ousmane K. Tounkara

PARTAGER