A LA UNEPolitique

Abdoulaye Oumou Sow du FNDC : « Certains se sont servis du FNDC comme d’une échelle… »

Invité de la radio Espace Foutah, jeudi 8 septembre 2021  à 15 h pour la rentrée du talk show  Halein fop, l’activiste du FNDC Abdoulaye Oumou Sow  s’est soumis aux questions de ses confrères concernant l’an 1 du CNRD.

Dans son développement dans sa langue maternelle, le pular, le jeune homme n’a pas manqué de signifier sa déception vis-à-vis de la junte qui se fait de plus en plus radicale.

« Les difficultés et les souffrances se multiplient, on se rend compte que c’est des gens sans honneur qui dirigent puisque la dignité commence par le fait d’honorer ses engagements sans compter que la justice n’est pas la boussole tout se fait selon les vœux du CNRD… »

À la question de savoir si le FNDC ne regrette pas sa proximité de départ affichée d’avec la junte qui estimait avoir achevé son travail Abdoulaye Oumou Sow n’a pas hésité :

« On ne regrette pas cette proximité, si quelqu’un doit regretter c’est eux qui n’ont pas honoré leurs engagements… »

À la question de savoir comment ils vivent la métamorphose d’anciens compagnons de lutte comme Ousmane Gaoual Diallo ou Alpha Soumah aka Bill de Sam, le journaliste blogueur n’a pas fait dans la dentelle :

Abdoulaye Oumou Sow, responsable de la communication du FNDC

« Les vrais combattants sont invisibles,  inaudibles sauf par les actions.Il est vrai que beaucoup ont utilisé le FNDC et la lutte comme une échelle pour parvenir à leurs fins mais tout le monde n’est pas comme eux… »

Abdoulaye Oumou Sow qui n’avait pas les chiffres sur les arrestations de membres du FNDC sous les yeux a tout de même rappelé que des villes comme Conakry, Labé, Dubreka, Coyah ou Mamou ont des détenus connus ou anonymes que des avocats travaillent à faire libérer car leur détention repose sur  des dossiers vides liés à la liberté d’expression ou de choix chose toute que reconnaît la constitution nationale.

A LIRE =>  Guinée: l'équation de la transition du CNRD sur son volet essentiel (Par Aliou Bah)

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »