orange guinee guicopres uba guinee votre

Labé : le rapt une violence sur les enfants qui s’installent dans la récurrence

Le mois  de  juin est consacré à  la  petite  enfance  et  c’est  l’occasion  pour  notre  rédaction  de toucher  les  différentes  situations  où les  juniors  sont impliqués dans  notre  pays.

Ces dernières  années, un  autre  type  de  violence  a  fait  son  entrée  sur le  tableau  des  crimes  dans  la  région  de  Labé, c’est  le  rapt qu’une  rançon  soit  réclamée  ou  non.

Au premier semestre 2018 ps  moins de  4  ca  ont  été  pris  à  charge  par  le  commissariat urbain  de  police tel  que nous  l’a  rapporté Mamadou  Ramata   Diallo officier  chargé de  la  protection du  genre  et de  l’enfance.

« nous avons  enregistré 4  cas  d’enlèvement  mais  on  ne  voit  rien  en  ces  filles enlevées qu  puisse nous  montrer l’objectif  des assaillants ».

Acteur de la  société  civile Niama  Baldé déplore cette  situation  nouvelle :

« c’est  extrêmement  dangereux, on  est  concerné, déçu, c’est  un  phénomène qui nous  était inconnu mais  les  responsabilités sont  partagées, les  parents  aussi  ont  leur  part parce  que  les  enfants  sont abandonnés  à  eux  même… »

Jeune mère, Houssainatou Diallo pensent  que  les  auteurs  de  ces  rapts sont  à  chercher  chez  les  18-40 ans car  pour  elle  c’est  cette  tranche  d’âge  qui  est  surtout  confronté  au  manque  d’emploi  et  au  chômage.

Souvent  pointé  du doigt  pour le  transport  de  certains  criminels  les  taxis  motos aussi  n  font pas  bonne  presse surtout  qu’il  y  a  moins  d’un  mois  un  des  leurs  a  été  impliqué  directement  dans  un  prétendu  rapt d’enfant, sur  la  question  Mory  Sangaré  responsable  syndicale  de  la  corporation  appelle  à davantage  de  vigilance de ses  syndiqués.

Il faut noter, que  les  services  de  sécurité ont  une  image  autant  ou plus  lamentables  que  celle  encore  des  taxis  motos car  des  soupçons  de  corruption ou même  de  commissions  de  certains  rapts pèsent  sur  eux  sans  compter  le  fait  que  sur 4  recensés de  rapt  à  Labé  un  seul  homme  impliqué  à  été  mis  au  arrêts.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »